Malthus (2/2)

Malthus et le malthusianisme

La problématique

Deux œuvres importantes marquent la fin du XVIII°s et le XIX° siècle anglais: en 1776, Adam Smith : "Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations" et en 1788, "l'Essai sur le principe de population" de Thomas Malthus qui est un organisateur du point de vue éthologique. 

On peut résumer ces deux œuvres par les préjugés qui les accompagnent souvent:

- Adam Smith est le chantre du libéralisme en économie où la "main invisible" harmonise en permanence les difficultés que ce système peut rencontrer.

- Thomas Malthus est en quelque sorte le continuateur de cette pensée. S'il y a main invisible, il ne faut en rien gêner ses mouvements. Il n'y a pas de place pour une législation protégeant les pauvres.

Ces préjugés ont la vie dure car ils constituent un discours politique qui a peu varié depuis son apparition alors que des systèmes alternatifs comme les fascismes, les social-démocraties avec leurs variantes chrétiennes démocrates et bien d'autres régimes finissent par disparaître. 

Adam Smith et Thomas Malthus sont des économistes. Il ne faut pas les ériger en moralistes ou en philosophes. Un économiste se juge à la réussite ou non des propositions qu'il fait. Les libéraux les plus orthodoxes pensent qu'il faut laisser jouer les règles de l'offre et de la demande même si cela doit coûter la vie à 1 million d'Irlandais entre 1845 et 1852 dont les pommes de terre continuaient à alimenter toute l'Angleterre alors que c'était eux qui les produisait. Au XX° siècle, JM Keynes apporte une réponse à la crise de 1929 en proposant un cercle vertueux où la demande augmente l'offre grâce à l'intervention de l’État. JM Smith a un grand respect pour T. Malthus. 

Si T. Malthus l'économiste est mal vu de nos jours c'est parce qu'il justifie scientifiquement les positions du libéralisme. Le cœur de sa démonstration tient en deux "lois" qu'il déduit de ses recherches sur les XVII° et XVIII° siècles anglais dominés par la production agricole et sa classe politique, l'aristocratie terrienne:

- La progression de la population humaine est géométrique: elle double périodiquement car statistiquement une famille de deux personnes donne naissance à au moins quatre enfants

- la production des ressources de vie est arithmétique: une personne produit toujours la même quantité de ressources. Les deux parents produisent deux unités puis les quatre enfants, quatre unités.

Au moment, il y a pénurie de terre et chaque humain ne parvient pas à produire son unité. T. Malthus en conclue que les familles doivent produire moins d'enfants ou qu'ils consomment moins.

Les données étudiées par T. Malthus

Voici l'évolution de la population de la Grande Bretagne:

1000: 1,5 M

1350: 2,2 M

1615 : 6 M

1812 : 11 M

1851 : 27 M

2011:  63 M

Et l'évolution de la fertilité des femmes dans ce pays:

1552: 5,12 enfants

1891: 4

1910: 3

1928 : 2

2017: 1,88

Cette évolution montre que T. Malthus a raison quand il propose la diminution de la naissance des enfants puisque c'est ce qui se passe. Mais là où il se trompe, c'est que malgré le passage des naissances de 4 à 2 depuis le XVIII° siècle jusqu'au XXI°, la population est multipliée par 6. 

Conclusion pour 2050

T. Malthus ne donne pas la raison pour laquelle l’augmentation de la population ne l'empêche pas de trouver les ressources de vie dont elle a besoin. Par contre apparaît aujourd'hui la crainte que la Terre ne puisse suffire aux 10 milliards d'humains qui s'annoncent pour 2050 pour des raisons d'environnement écologique, notamment. Ce qui valide pour la Terre entière, les hypothèses qu'il fait à son époque pour la Grande Bretagne. Aujourd’hui, personne ne peut répondre à la question de T. Malthus et, par conséquent, il a raison... Pour combien de temps? La Révolution Industrielle est la réponse à T. Malthus à partir du XIX° siècle. Quelles sont les vraies questions qui se posent actuellement et quelles sont les bonnes réponses qui lui sont apportées? Selon Charles Darwin, ce sont les mieux adaptés qui s'en sortent.

 

Malthus est

 

copyright GS

Ressources de reproduction

russe

  Vassili Axionov - Une saga moscovite - 1994    

bonobo

  Bonobos et humains    

vivant

  Les vivants, ce sont les cellules vivantes

monogamie

    Les premiers vivants sont monocellulaires.

piraterie

Jacques Curnier - La piraterie dans l'âme  

Manuel

Chapitre VII - Du

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

histoire

  Histoire

guerre civile

  Erich Nolte - 1997

nègre

Arte:   Je ne suis pas votre nègre - 2015

pauvre

  La pauvreté est une notion qui appartient au domaine des sciences humaines

travail

Bac blanc philo - Explication de texte : MARX, Le Capital, 1867

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050

Synapsisation

L'univers n'est pas infini...

Démographie

des humains

New York Times

Mardi 6 novembre - "Mission vérité" - 20h50 à 0h25 - Arte

Reproduction

Les ressources de reproduction des vivants terrestres - résumé

Journal de Ressources de Vie

Tchéquie

Les Studio Barrandov

Journal - janvier 2018

------------ - 31/1 - Znamy opinię biegłego o pracy w Amazonie: "Może powodować urazy psychologiczne i fizyczne"  Amazon en Pologne: "Selon un expert des conditions de travail chez Amazon:

président

Emmanuel Macron - Président de "La France" depuis 3 jours

Journal - décembre 2017

- 29 La prohibition de l'inceste anthropocentrique selon Levi Strauss et universelle, selon l'éthologie. - 28 Arte - Mystères d'archives 1980. Marche pour la survie du Cambodge

Journal - novembre 2017

2017/11

PNAS

De 3100 BP

A 1200 BP ( Before Present - avant aujourd'hui)

oeil

oeil

neandertal

  Neandertal

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

    L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.