Berlin 1945 - (V2)

Berlin 1945 - (V2)

 

Berlin 1945

Berlin 1945 - Le journal d'une capitale (1/2)

Berlin 1945 - Le journal d'une capitale (2/2)

 

La Vie quotidienne de Berlin en 1945.

Hitler s'est suicidé avec son épouse Eva Braun le 30 avril 1945. Les Russes occupent la ville deux jours plus tard et la vie redevient normale.

Beaucoup de Berlinoises sont violées par les soldats ennemis. Celles qui sont enceintes demandent à être autorisé à avorter. Cette autorisation est accordée.

Du point de vue éthologique les viols se déroulent dans le contexte de la quête de ressources de reproduction permanente chez les vivants multicellulaires.

 

 

- - -

 

Rappel:

 

Le reproduction des vivants monocellulaires se fait par scissiparité: la cellule mère se divise en deux cellules filles identiques. 

Vers 600 millions d'années avant aujourd'hui, apparaissent les vivants multicellulaires autotrophes et hétérotrophes.

C'est une évolution des vivants. L'évolution se fait selon le principe du mieux adapté. 

 

- - -

 

Les premiers monocellulaires ne comportent pas de noyau avec une molécule ADN qui correspond en quelque sorte au programme de cette cellule. C'est cette molécule qui "répare" les incidents de vie - maladies ou infirmités.

La molécule ADN est constitué de deux fils "autocorrrecteurs". Si une paire de base est "cassée", elle se reconstitue automatiquement. 

Par contre le problème de la scissiparité c'est que les cellules filles ont tendance à être identiques aux cellules mères. Si un élément de l'environnement est néfaste à l'une d'entre elles, il est néfaste pour toutes et toutes disparaissent.

Les premières cellules apparaissent il y 3,8 milliards d'années et la transition procaryote - eucaryote, a lieu il y a 2,2 milliards d'années. Une cellule eucaryote comporte une molécule ADN contrairement à la cellule procaryote.

 

- - -

 

Grâce à la molécule ADN, il est possible de passer aux vivants multicellulaires dont elle est le programme. L'humain comporte un grand nombre de types de cellules différentes. Quand il se blesse à un œil, les cellules de l'oeil produisent les cellules qu'il faut et s'il se blesse à la jambe, on n'y trouvera pas des cellules de l'oeil. Chacune des 100 000 milliards de cellules de l'humain comportent un noyau avec une molécule ADN de 30 milliards de paires de bases, "le programme total" de l'humain en quelque sorte. 

 

- - -

 

Les premiers multicellulaires apparaissent il y a 600 millions d'années. 

La multicellularité invente la sexualité. La sexualité est aux multicellulaires ce que la scissiparité est aux monocellulaires, le moment de l'apparition du nouveau vivant. Il faut qu'intervienne une fusion entre un gamète femelle avec un fil ADN provenant de la femelle et un gamète mâle avec un fil ADN provenant du mâle. La molécule ADN du nouveau né est alors différente de celle de la mère et du père. Il y a moins de risques de disparaître en cas de problème enironnemental que pour le vivant monocellulaire et surtout on verrait difficilement la naissance de deux humains par scissiparité ... Cette dernière reproduction est donc réservée à la reproduction monocellulaire. Ne pas oublier qu'une fois apparu par la fusion de deux gamètes, tous les vivants se développent par scissiparité. De même que la réparation des blessures - à l'oeil ou à la jambe, dans notre cas - se fait également de cette manière ... mais les 30 millions de paires de base la contrôlent. 

- - -

Chaque espèce a sa propre sexualité.

Chez les humains existe le mariage monogamique ou polygamique éternel. Éternel  puisque tant que les traces en sont lisibles, Louis XIV est toujours le fils de Louis XIII et d'Anne d'Autriche. Il existe des animaux monogamiques éternels: quelques animaux et bien plus d'oiseaux.

La durée de la vie commune entre une femelle et un mâle est liée à la réussite du vivant qu'ils reproduisent. Un nouveau vivant n'a plus besoin d'être aidé dès qu'il est indépendant dans la quête de ses ressources de vie et la quête de ses ressources de reproduction. Chez l'humain, cet âge est variable mais tendanciellement on peut estimer que cela correspond à l'âge du mariage ou de la vie en commun entre une femme et un homme à partir de 15 ans.

 

- - -

 

Chez les mammifères, en général, seule la femelle s'occupe du nouveau vivant. Chez les oiseaux qui vivent dans les arbres et dans des nids relativement fragiles, la femelle et le mâle restent ensemble pour une saison ou pour la vie tant que le nouveau vivant ne peut voler de ses propres ailes.

 

- - -

 

Le viol, sans lendemain,  d'une femme par un homme ne correspond pas à l'évolution normale des humains puisqu'il n'est pas suivi d'un mariage éternel. 

 

Si le viol existe c'est parce que la quête de ressources de reproduction est impérative comme la quête de ressources de vie. Les vivants existent parce qu'ils se reproduisent. A l'inverse, les vivants qui ne se sont pas reproduits ont disparus. L'impératif de reproduction est inscrit dans la génétique des vivants. De même, tous les vivants qui ne se nourrissent pas, disparaissent. L'impératif de se nourrir est inscrit dans la génétique des vivants. Il y a une différence entre ces deux impératifs: si un vivant cesse de se nourrir, il disparaît inexorablement mais si un vivant ne se reproduit pas, il continue à vivre et il suffit que la majorité des individus de son espèce le fasse.

 

- - -

 

Si tous les humains se reproduisaient chaque jour comme ils se nourrissent, il n'y aurait pas de viol. D'où l'invention du mariage éternel et de la sexualité fréquente chez un grand nombre d'entre eux.

 

- - -

 

Autre hypothèse:

Les humains violent toujours les femmes lors de la concurrence cruelle entre eux - c'est la cas de la guerre. 

Ce sont, semble-t-il, les seuls animaux qui se comportent de la sorte.

C'est humainement criminel mais éthologiquement c'est une manière de remplacer tous les morts par des vivants. Après avoir perdu 100 millions d'humains pendant la II° Guerre Mondiale entre 1939 et 1945, la population humaine est passée de 2 milliards en 1927 à 3 milliards en 1960 dans le monde, sans coup férir.

NB: Les chimpanzés - des primates comme l'humain - sont plus cruels. Quand le dominant du harem est détroné, le nouveau dominant tue tous les bébés. Cessant d'allaiter, les femelles sont de nouveau receptives. 

 

copyright GS

Ressources de reproduction

russe

  Vassili Axionov - Une saga moscovite - 1994    

bonobo

  Bonobos et humains    

vivant

  Les vivants, ce sont les cellules vivantes

monogamie

    Les premiers vivants sont monocellulaires.

piraterie

Jacques Curnier - La piraterie dans l'âme  

Manuel

Chapitre VII - Du

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

histoire

  Histoire

Guerre Civile

  Erich Nolte - 1997

nègre

Arte:   Je ne suis pas votre nègre - 2015

pauvre

  La pauvreté est une notion qui appartient au domaine des sciences humaines

travail

Bac blanc philo - Explication de texte : MARX, Le Capital, 1867

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

Peuples primitifs

Peuples primitifs

Ethologie 4 (en chantier)

Ethologie

R. de Reproduction

 Ressources de reproduction

6° extinction (conte)

6° extinction (conte)

Journal de Ressources de Vie

Tchéquie

Les Studio Barrandov

Journal - janvier 2018

------------ - 31/1 - Znamy opinię biegłego o pracy w Amazonie: "Może powodować urazy psychologiczne i fizyczne"  Amazon en Pologne: "Selon un expert des conditions de travail chez Amazon:

président

Emmanuel Macron - Président de "La France" depuis 3 jours

Journal - décembre 2017

- 29 La prohibition de l'inceste anthropocentrique selon Levi Strauss et universelle, selon l'éthologie. - 28 Arte - Mystères d'archives 1980. Marche pour la survie du Cambodge

Journal - novembre 2017

2017/11

PNAS

De 3100 BP

A 1200 BP ( Before Present - avant aujourd'hui)

oeil

oeil

neandertal

  Neandertal

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

    L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.