Sous-spéciation

Chez les humains

 Éthologie

Document : The Journey of Mankind 

Document:  Early human migrations

Document : Origine africaine de l'homme moderne

Document : Charles Darwin et "les pinsons de Darwin"

TITRE
Chez les humains comme chez tous les vivants, la spéciation continue. Un État est une sous-spéciation.

Introduction
Dans "les pinsons de Darwin",  chaque sous-espèce de pinsons occupe une île différente et Charles Darwin en conclut que l'isolement géographique a pu mener à la formation d'espèces distinctes à partir d'ancêtres communs 


La spéciation des humains se situe entre 300 000 et 200 000 ans Avant Aujourd'hui (AA).

On parle de la Rift Valley comme berceau des 100 000 premiers humains.

Il est possible que l'espace occupé dans ces premières années soit relativement restreint.

Puis étant donné, le succès de l'espèce, le nombre d'humains augmente.

Cette expansion ne cesse pas globalement pour en arriver aux presque 8 milliards du 21° siècle.


1) Les trois modes de production de ressources de vie chez les humains

Il y a plusieurs étapes qui sont liés au modes de production des ressources de vie des humains.
- De 300 000 ans à 10 000 ans AA: la population mondiale des humains passe globalement de 100 000 à 5 millions d'humains grâce à la sociabilité, la main-outil et le cerveau des humains. Ils sont ce que l'on appelle aujourd'hui des chasseurs collecteurs ( hunter-gatherer en anglais). Il s'agit du mode de production humain car il dépend essentiellement des capacités physique du corps humain. Les humains se déplacent à pied.

 

Attention: la fiche "chasseur cueilleur" de Wikipedia empiète sur le mode de production suivant. Elle n'est pas reprise ici


 - De 10 000 à 3 000 ans AA: la population mondiale des humains passe globalement de 5 millions d'humains à 100 millions grâce à la domestication des animaux ( pour le travail et l'alimentation) et des plantes ( agriculture). Il s'agit en général de ce que l'on appelle les révolutions agricoles qui se déroulent à ces époques. L'esclavage est également ressource de vie pour ce mode de production. Les humains se déplacent à pied, lentement, et plus rapidement grâce aux animaux domestiques. Il s'agit du mode de production domestique

- De 3 000 à aujourd'hui, la population mondiale des humains passe globalement de 100 millions d'humains à plus de 7 milliards grâce à la domestication du non-vivant en partant du bronze et du fer. Il s'agit en général de ce que l'on appelle les révolutions industrielles qui se déroulent à ces époques. L'esclavage n'est plus une ressource de vie pour ce mode de production car le diversité des compétences nécessaires se calcule en millions. Les humains se déplacent de plus en plus rapidement grâce à des moyens de transports produits par l’industrie.. Il s'agit du mode de production industriel.

2) Hypothèse générale de la sous-spéciation.

Aux îles Galapagos, dans les années 1830, Charles Darwin étudie l'évolution des pinsons. Il montre que ces oiseaux qui ont une origine spécifique commune évoluent vers des espèces différentes à partir du moment où des sous groupes vivent isolés l'un de l'autre pendant un très long laps de temps. Ce même phénomène concerne les humains et l'on peut considérer que les États et sous-États qu'ils forment sont des sous-espèces. Si la durée en avait été plus longue, on aboutirait à des espèces non-reproductibles entre elles. Mais il y a une conséquence importante: alors qu'à l'intérieur d'un groupe ou d'un État, la concurrence pacifique est dominante, entre les espèces la relation change. Par exemple pour les humains, tous les non-humains sont une ressource de vie. Un arbre, c'est du bois, un auroch, c'est de la nourriture et un loup domestiqué, un animal de compagnie. Le même processus est en route dès qu'il y a sous-espèce ou État: les humains d'un autre état que le leur sont des étrangers, des esclaves ou des sous-hommes que l'on peut éliminer. Tant que la sous-espèce n'est pas une espèce à part entière, elle ne devient pas une ressource de vie. La cannibalisme humain est rituel mais non source d’alimentation normale. Si deux sous-espèces sont en contact, si leur population est d'importance similaire et de mode de production identique ou proche, on peut assister à une fusion. C'est le processus qui se déroule depuis que les Mongoles ont cessé d'agresser les Russes au XV° siècle pour en arriver à une concurrence pacifique à l'intérieur de la Communauté des États indépendants au XXI° siècle.

3) Développement des sous-spéciations chez les humains.

Voici les grandes lignes de l'apparition des sous-espèces chez les humains depuis leur spéciation.


- Dans le premier mode de production - le mode de production humain - , les déplacements se font essentiellement à pied. Entre 100 000 à 200 000 ans, les humains atteignent tous les continents. C'est pendant ce temps qu'un grand nombre de sous-spéciations intervient: sous-spéciations physiques pour la couleur de la peau, les traits physiques, etc ... - et sous spéciations culturelles tels que les organisations des groupes, les cultures, les religions, les coutumes, etc... Le résultat en est la diversité que nous connaissons à travers les 200 états reconnus à l'ONU actuellement sans oublier un nombre encore plus grand de sous-groupes qui n'en font pas partie. Lors des expansions, ces populations différentes se rencontrent et il y a entre elles soit de la concurrence cruelle ( des guerres fondées sur des différences physiques ou culturelles) soit de la concurrence pacifique pour les ressources de vie comme celles qui existent à l'intérieur d'un groupe comme par exemple, la France actuelle: Il y a une pyramides des ressources de vie acquises par les humains c'est-à-dire de plus en plus de pauvres au fur et à mesure que l'on approche de sa base.


- Dans le mode de production domestique, les humains se déplacent plus rapidement grâce aux animaux domestiques et il y a des déplacements importants que l'on appelle des invasions. Il reste, de nos jours, des traces archéologiques des mouvements indo-européens et asiatiques. Quand les groupes et sous espèces entrent en contact, il y a de la concurrence cruelle. Mais si le conflit s'éternise, il se mue peu à peu en concurrence pacifique. Il suffit de comparer l'Europe des Grandes Invasions au milieu du premier millénaire et l'Europe actuelle. Cependant la concurrence pacifique dépend de la disponibilité des ressources de vie. Si une pénurie gigantesque se produit, les sous espèces passent à la concurrence cruelle.

- Dans le cas du mode de production industriel, il y a un grand nombre de traces écrites. Les ressources de vie augmentent de manière exponentielle et entrainent une explosion de la population humaine. En voici quelques unes qui sont connues. La sous-espèce romaine occupe du VIII° avant JC au IV° siècle après JC l'essentiel du pourtour de la Méditerranée.. Du XII° au XIV° siècle après JC, les Mongols  qui descendent des humains venus d'Afrique et qui se sont installés en Asie vers 50 000 AA envahissent leurs voisins asiatiques et européens. Du XVI° au XIX° siècle, les Européens éliminent un grand nombre d'Indiens aux Amériques et créent des groupes-Etats européens ( Canada, EU, Mexique, États de l'Amérique Latine. 

Conclusion

Un état humain est une sous-espèce. La distance vide d'occupation humaine entre ces états développent leur spécificité et leur étrangeté réciproques. Le développement exponentiel du nombre des humains a pour conséquence de mettre toutes les sous-espèces en relation et à transformer à terme la concurrence cruelle en concurrence pacifique. En cas de pénurie foudroyante de ressources de vie, la concurrence cruelle peut réapparaître entre les sous-espèces comme cela se passe entre les espèces, dans un premier temps. Tendanciellement, avec le temps, les humains qui sont des êtres sociaux et dont le succès dans la quête des ressources de vie est liée à la sociabilité reviennent préférentiellement à la concurrence pacifique source de leur succès adaptatif depuis 300 000 ans. Supposons que la pénurie foudroyante ramène la population humaine à 1 milliards d'humains, après une période plus ou moins longue de concurrence cruelle,  on retrouve la concurrence pacifique. 

 copyright GS

Ressources de reproduction

russe

  Vassili Axionov - Une saga moscovite - 1994    

bonobo

  Bonobos et humains    

vivant

  Les vivants, ce sont les cellules vivantes

monogamie

    Les premiers vivants sont monocellulaires.

piraterie

Jacques Curnier - La piraterie dans l'âme  

Manuel

Chapitre VII - Du

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

histoire

  Histoire

guerre civile

  Erich Nolte - 1997

nègre

Arte:   Je ne suis pas votre nègre - 2015

pauvre

  La pauvreté est une notion qui appartient au domaine des sciences humaines

travail

Bac blanc philo - Explication de texte : MARX, Le Capital, 1867

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050

Fin

des humains

Handicapé

 En Pologne.

Concurrence

à l'intérieur d'un groupe

Internationalisme

selon Alain Badiou

Journal de Ressources de Vie

Tchéquie

Les Studio Barrandov

Journal - janvier 2018

------------ - 31/1 - Znamy opinię biegłego o pracy w Amazonie: "Może powodować urazy psychologiczne i fizyczne"  Amazon en Pologne: "Selon un expert des conditions de travail chez Amazon:

président

Emmanuel Macron - Président de "La France" depuis 3 jours

Journal - décembre 2017

- 29 La prohibition de l'inceste anthropocentrique selon Levi Strauss et universelle, selon l'éthologie. - 28 Arte - Mystères d'archives 1980. Marche pour la survie du Cambodge

Journal - novembre 2017

2017/11

PNAS

De 3100 BP

A 1200 BP ( Before Present - avant aujourd'hui)

oeil

oeil

neandertal

  Neandertal

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

    L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.