femelle

Femelle

 

Ethologie

Bribe

Femelle

1) Biologie

Du vivant monocellulaire au vivant multicellulaire

A l'origine, il y a presque 3 milliards d'années, les vivants sont monocellulaires.

Puis apparaît un noyau où se trouve une molécule ADN.

Cette molécule est le "programme" de la cellule. Il "enregistre" l'évolution de la cellule qui devient de plus en plus complexe.

Au gré de l'évolution des monocellulaires fusionnent entre eux et la molécule ADN devient "le programme" des multicellulaires qui en résultent.

Les mono-cellules se reproduisent pas division en deux - par scissiparité - car c'est chose aisée alors que les multicellulaires ne peuvent le faire et se reproduisent à partir de la fusion de deux gamètes qui donne un zygote où la molécule ADN joue le rôle de programme du nouveau vivant complet.

L'expansion des vivants entrainent l'apparition d'un grand nombre de multicellulaires différents - des espèces.

Quand une cellule mère se divise en deux cellules filles, celles-ci sont de la même espèce que leur mère.

Chez les multicellulaires, les gamètes d'un vivant ne peuvent fusionner qu'avec les gamètes d'un vivant de la même espèce.

S'il existe, au moins, deux sexes, c'est parce que la diversité des gamètes est favorable à l'expansion contrairement à la parthénogenèse qui existe cependant chez certaines espèces de reptiles, de poissons et d'insectes.

La reproduction du vivant multicellulaire

La reproduction chez la plupart des multicellulaires est le résultat d'une fusion entre un gamète femelle et un gamète mâle. Chaque vivant comporte un double chromosome sexuel.

Chez les humains, il existe environ 80 types de cellules. Toutes les cellules sont diploïdes: elles comportent dans leur noyau un double fil ADN sauf les cellules sexuelles haploïdes qui ne comportent qu'un seul fil ADN.

Les cellules diploïdes sont destinées au maintien du corps du vivant. Si un organe d'un vivant est abimé, les cellules voisines dans l'organe les remettent en bon état dans la mesure du possible.

Les cellules haploïdes d'un vivant sont destinées à fusionner avec les cellules haploïdes d'un autre vivant d'une même espèce car il est nécessaire que leur génome soit de même constitution. La rencontre à l'intérieur d'une même espèce entre une femelle et un mâle est naturelle et permanente. Comme ne vivent que les vivants qui se reproduisent, la reproduction s'impose à tous les vivants. C'est une nécessité. C'est ce que nous appelons la Quête Permanente des Ressources de Reproduction.

Chez la femelle humaine la 23° paires de chromosomes dit sexuels est XX (féminin-féminin) et chez le mâle humain XY ( féminin-masculin). La femelle délivre donc toujours un fil féminin et le mâle une fois sur deux, un fil féminin et, une fois sur deux, un fil masculin. Statistiquement - sans intervention extra-sexuelle - il y a 50% de femmes et 50% d'hommes.

Cela est vrai pour la grande majorité des vivants multicellulaires, plantes ou animaux.

2) Quête Permanente des Ressources de Reproduction

L'Univers est en expansion. Toutes les composantes de l'Univers le sont également chez le non-vivant comme chez les vivants - terrestres puisque, pour l'instant, nous n'en connaissons pas d'autres. Chez les vivants, cela passe par la Quête Permanente des Ressources de Reproduction

Il y a au moins 8 millions d'espèces vivantes donc il y a au moins 8 millions de types de Quêtes Permanentes des Ressources de Reproduction chez les plantes et animaux.

Les plantes

Les plantes "sèment" à tous vents c'est-à-dire que les plantes femelles et les plantes mâles libèrent leurs cellules sexuées et ne se préoccupent pas du résultat: les cellules végétales fusionnent puis deviennent de nouvelles plantes sans relation aucune avec les plantes qui sont à leur origine.

Les animaux dans les eaux ou avant la sortie des eaux ( 300 millions d'années)

Chez certains animaux, la même tendance de semer à tout vent existe mais au début il y a toujours de la proximité sinon les gamètes femelles et les gamètes mâles ne se rencontrent jamais.

Par exemple, les poissons femelles et mâles libèrent leurs cellules sexuées à proximité les uns des autres.

Chez les amphibiens, le mâle est fixé à la femelle tout le temps de la ponte.

Les animaux après la sortie des eaux

Une fois sortis des eaux, la fusion des gamètes femelles et des gamètes mâles se déroule dans le corps de l'animal sinon ils sont détruits: la femelle est l'animal où les gamètes fusionnent et le mâle est celui qui met ses gamètes dans le corps d'un autre animal.

A l'origine, tous les animaux sont ovipares: le zygote - le résultat de la fusion d'un gamète femelle avec un gamète mâle - est enfermé dans un œuf à l'intérieur de la femelle et l'œuf est pondu. Le nouveau vivant reste dans l'œuf jusqu'à devenir un vivant entièrement constitué. Par la suite, seuls les oiseaux restent ovipares car leur corps ne peut supporter le développement d'un vivant complet.

La plupart des vivants non volants gardent leur œuf dans leurs corps jusqu'à ce que le nouveau vivant soit constitué. Il y a des exceptions. Par exemple, les ornithorynques pondent des œufs qui sont ensuite couvés mais une fois sortis de l'œuf la femelle allaite les nouveaux vivants. Autre exemple: les marsupiaux donnent naissance à des vivants incomplets qui se réfugient dans une poche marsupiale où ils trouvent des mamelles pour se nourrir.

Les ovipares respirent à travers la coquille des œufs alors que les vivipares continuent à vivre dans l'eau et ne respirent qu'à travers la respiration de la femelle.

3) Dimorphisme entre les Fécondeurs et les Fécondés.

Les plantes

Chez les plantes, les cellules fusionnent puis deviennent de nouvelles plantes sans relation aucune avec les plantes qui sont à leur origine.

Les animaux

Chez certains animaux, la même tendance existe mais dès le début il existe toujours de la proximité.

Par exemple, les poissons femelles et mâles lâchent leurs cellules sexuées à proximité sinon elles sont perdues. Chez les amphibiens, le mâle s'accroche à la femelle tout le temps de la ponte. Cela n'est possible que dans l'eaux.

Une fois sortie des eaux la solution inventée par l'évolution c'est que la fusion des gamètes femelles et mâles se fasse dans le corps de l'animal.

NB:

Chez les humains, il y a environ 200 états représentés à l'ONU et plus de 700 groupes ethniques. Chacun vit dans un univers culturel humain particulier. Il y a donc plus de 900 cultures sexuelles humaines possibles. Cela concerne les cultures féminines et les cultures masculines ainsi que les interactions entre chacune d'elles. Les cultures humaines ne sont pas des dimorphismes biologiques.

Les humains sont des mammifères. Il existe environ 6 500 espèces de mammifères où l'apparition des nouveaux vivants se déroulent de manière analogue. Néanmoins, il y a 6500 manières d'être femelle, d'être mâle et d'être nouveaux nés qui sont le fruit de l'évolution de chacune depuis 69 millions d'années. 

 

 Copyright GS - 28 février 2021

Ressources de reproduction

russe

  Vassili Axionov - Une saga moscovite - 1994    

bonobo

  Bonobos et humains    

vivant

  Les vivants, ce sont les cellules vivantes

monogamie 1

    Les premiers vivants sont monocellulaires.

piraterie

Jacques Curnier - La piraterie dans l'âme  

Manuel

Chapitre VII - Du

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

histoire

  Histoire

Guerre Civile

  Erich Nolte - 1997

nègre

Arte:   Je ne suis pas votre nègre - 2015

pauvre

  La pauvreté est une notion qui appartient au domaine des sciences humaines

travail

Bac blanc philo - Explication de texte : MARX, Le Capital, 1867

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

anthropocène

anthropocène

sapiens 04

Chimpanzé

dirigeant

Dirigeants, organisateurs et opérateurs

fertilité

fertilité

Journal de Ressources de Vie

Tchéquie

Les Studio Barrandov

Journal - janvier 2018

------------ - 31/1 - Znamy opinię biegłego o pracy w Amazonie: "Może powodować urazy psychologiczne i fizyczne"  Amazon en Pologne: "Selon un expert des conditions de travail chez Amazon:

président

Emmanuel Macron - Président de "La France" depuis 3 jours

Journal - décembre 2017

- 29 La prohibition de l'inceste anthropocentrique selon Levi Strauss et universelle, selon l'éthologie. - 28 Arte - Mystères d'archives 1980. Marche pour la survie du Cambodge

Journal - novembre 2017

2017/11

PNAS

De 3100 BP

A 1200 BP ( Before Present - avant aujourd'hui)

oeil

oeil

neandertal

  Neandertal

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

    L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.