Éthologie 2

Qu'est-ce que l’Éthologie?

 

A - Qu'est-ce que l’Éthologie?

 

A001 - Tous les vivants, plantes et animaux sont en quête permanente de ressources de vie et de ressources  de reproduction. Il n'y a pas d'autres quêtes que celles-là et elles englobent toutes les activités des vivants pendant tous les instants de leur vie.

A002 - Les ressources de vie assurent la pérennité d'un individu donné d'une espèce donnée. Sans ressources de vie, l'individu disparaît.

A003 - Les ressources de reproduction assurent la pérennité de l'espèce à laquelle appartient un individu. Sans ressources de reproduction, l'espèce disparaît

A004 - Chaque espèce développe sa propre éthologie dans sa quête des ressources de vie et de reproduction.

A005 - Les ressources de vie concernent la pérennité du corps ( alimentation et maintien de tous les organes du corps)  et de l’environnement particulier d'un vivant ( abri, territoire, protections, etc ...) dont il a besoin. Les ressources de vie ont pour but d'assurer une durée de vie maximum/optimum.

A006 - Les ressources de reproduction concernent la pérennité d'une espèce et ont pour but d'en assurer soit l'expansion maximale soit l'expansion maximale/optimale.

A007 - Tous les vivants - individus et espèces - évoluent en permanence. Les individus mutent à chaque nouvelle conception. Les espèces évoluent à chaque instant en fonction de toutes les modifications de leur environnement.

 

B - Spécificités de l'éthologie des humains.

 

B001 - Il est admis - jusqu'à preuve du contraire - que les homos sapiens apparaissent il y a 300 000 ans environ. 

B002 - Ils se différencient de leurs ancêtres à cause de la règle de la meilleure adaptation dans la quête des ressources de reproduction.

B003 - La rencontre d'une cellule sexuelle féminine ou masculine d'un homo sapiens avec la cellule sexuelle masculine ou féminine d'un homo non sapiens ne donne pas lieu à l'apparition d'un vivant. Cette quête est stérile. La rencontre d'une cellule sexuelle féminine ou masculine d'un homo sapiens avec la cellule sexuelle masculine ou féminine d'un homo sapiens peut donner lieu à l'apparition d'un vivant.

B004 - La classification de l'homo sapiens détermine les étages d'éthologie du vivant qui le concernent.

 

Classification

Règne

Animalia

Embranchement

Chordata

Classe

Mammalia

Ordre

Primates

Infra-ordre

Simiiformes

Super-famille

Hominoidea

Famille

Hominidae

Sous-famille

Homininae

Tribu

Hominini

Sous-tribu

Hominina

Genre

Homo

 (wikipedia)

C - L'humain est un vivant multicellulaire comme les plantes et les animaux

 

C001 - L'humain est un vivant multicellulaire.

C002 - Il y a environ 100 000 milliards de cellules dans un corps humain.

C003 - Le noyau de chaque cellule comporte une molécule ADN.

C004 - La molécule ADN des cellules humaines comporte entre 20 000 à 25 000 gènes et environ 3,2 milliards de paires de nucléotides (ou paires de bases). Les gènes sont regroupés en 23 chromosomes à qui l'on attribue une numéro d'ordre de 1 à 23

C005 - La présence du génome complet dans chaque cellule lui permet de se maintenir ou de se reproduire dans son type là où elle est présente dans le corps du vivant. 

 

 

C006 - Le corps humain est constitué de 200 types de tissus

C007 - Dans le cas de 199 types de tissus, dans la molécule ADN, les chromosomes sont dupliqués. Les cellules sont dites diploïdes. Ils concernent tout le fonctionnement du corps.

C008 - Il y a un tissu qui gère lafonction de reproduction. Il s'agit de cellules sexuelles. Dans leur molécule ADN, les chromosomes sont en un seul exemplaire. Les cellules sont dites haploïdes.

C009 - Dans les cellules diploïdes, il ya 23 paires de chromosomes. Chez les femmes, la 23° paire est comporte deux chromosomes sexuels XX et chez les hommes, la 23° paire comporte un chromosome sexuel X et un chromosome sexuel Y.

C010 - Dans les cellules haploïdes, qui servent à la reproduction, il ya 23 chromosomes. Chez les femmes, le chromosome 23° est toujours un chromosome sexuel X et chez les hommes, le chromosome 23 est soit un chromosome sexuel X soit chromosome sexuel Y.

C013 - Conséquence: dans les cellules sexuelles des femmes, il y a toujours un chromosome X, alors que dans les cellules sexuelles des hommes, il y a soit un chromosome X soit un chromosome Y.

C014 - Statistiquement, il y a donc 50% de chance que le nouveau vivant qui apparaît lors de la fusion d'une cellule sexuelle d'une femme avec une cellule sexuelle d'un homme soit une femme et 50% de chance que ce soit un homme.

 

D - L'humain est un animal

 

D001 - Une plante est un vivant autotrophe qui trouve ses ressources de vie à l'endroit où il se trouve: l'énergie solaire, l’atmosphère dans laquelle il baigne et la chimie du sol et des eaux qui s'y trouvent. Une plante est immobile.

D002 - Étant donné qu'elle est immobile, elle sème à tout vent ses ressources de reproduction.

D003 - Un animal est un vivant hétérotrophe dont les ressources de vie sont d'autres vivants - plantes ou animaux. Il se déplace pour les recueillir. Il est mobile.

D004 - Tous les animaux ont un cerveau et un système nerveux qui leur permettent d'être hétérotrophes et de trouver leurs ressources de vie.

D005 - Comme ils sont mobiles, leur cerveau leur permet également de trouver leur ressources de reproduction

 

E - L'humain est un deuterostome

 

E001 - Il a un squelette interne

E002 - Les insectes ont un squelette externe. Ce sont des protostomes. Ils muent lorsqu'ils grandissent. Ces mues se passent mieux dans l'eau où la pression de l'eau maintient le corps dans sa configuration normale le temps que le squelette externe se solidifie. C'est pour cette raison que les insectes dans l’atmosphère sont petits

E003 - Un grand nombre d'animaux à squelette interne possèdent des membres antérieurs et des membres postérieures se terminant chacun par cinq doigts, en général. L'évolution des doigts débutent chez les poissons qui un jour sortent des mers et océans.

 

F - L'humain est un mammifère

 

F001 - Les vivants eucaryotes monocellulaires se reproduisent par scissiparité

F002 - Les vivants eucaryotes multicellulaires se reproduisent par la sexualité.

F003 - Les monocellulaires dédoublent leurs chromosomes. On peut estimer que les deux cellules filles sont jumelles et qu'il y a tendance à identité totale entre toutes les cellules d'une même espèce. Il y a une évolution externe. Si le milieu est favorable, les vivants se développent en grand nombre. Sinon, ils ont tendance à disparaître. Il y a également une évolution par mutation interne du génome. A la reproduction suivante, il y a des monocellulaires non mutés et des monocellulaires mutés et c'est la loi de la meilleure adaptation qui favorise les uns ou les autres.

F004 - Les multicellulaires sont des agrégats de monocellulaires qui sont entrés en synergie.

F005 - Chez l'humain, il y a 200 types de cellules pour 100 000 milliards cellules en synergie, c'est à dire formant un corps humain.

F006 - Chaque cellule possède tout le programme du corps et, en même temps, la définition de son rôle et de sa place dans ce corps.

F007 - La reproduction ne peut donc se faire par scissiparité. Elle se fait par la fusion de deux moitiés de programme à partir d'une cellule sexuelle (haploïde) féminine et d'une cellule sexuelle masculine.

F008 - C'est la sexualité; Elle concerne tous les végétaux et tous les animaux multicellulaires du plus petit au plus grand.

F009 - Cette fusion donne une cellule à double hélices ( diploïde) qui en neuf mois donne un humain prêt à sortir du ventre d'une femme.

F0010 - Les étapes de l'apparition d'un vivant sont les suivantes:

- fusion de deux cellules sexuelles en une cellule diploïde. ou graine ( chez les végétaux)

- installation dans un milieu nutritif : la terre pour les végétaux, l'eau pour les poissons et les amphibiens, un œuf dans le corps d'une femelle pour les animaux qui ont quitté les mers. .

- Chez l'animal, il y a deux possibilités:

a) - La cellule originelle peut sortir immédiatement du corps de la femelle dans une enveloppe dure et continuer son développement prénatal à l'extérieur de ce corps. C'est ce qui se passe pour les oiseaux ( les derniers dinosaures) ou les reptiles;

b) - La cellule originelle se développe dans le corps de la femelle et n'en sort qu'une fois la période prénatal terminée. C'est le cas des mammifères.

- Les dinosaures et les reptiles sont du point de vue de l'évolution plus anciens et plus archaïques. Il existe environ 10 400 espèces d'oiseaux et plus de 10 000 espèces de reptiles

- Il existe plus 5 500 espèces de mammifères. Quelques espèces de mammifères sont retournés vers les mers. Ils restent néanmoins des mammifères à part entière même si une partie de leur anatomie s'est adaptée au milieu aquatique.

 

Rappel: tout ce qui touche de près ou de loin à la "sexualité" humaine concerne la quête des ressources de reproduction.

 

 G - L'humain est un primate

 

 G001 - Les oiseaux, les reptiles et les mammifères ont en générale deux membres antérieures et deux membres postérieurs qui se terminent par cinq doigts.

G002 - Chez les oiseaux, les membres antérieurs et les doigts ont servi à constituer les ailes.

G003 - Certains reptiles ont perdu leurs membres mais ils restent souvent à l'état de traces dans le squelette.

G004 - Selon le milieu où ils se sont développés, les mammifères sont devenus des herbivores ( prairies et savanes), des carnivores prédateurs des herbivores ( prairies et savanes) et des primates ( forêts)

G005 - Les quatre membres se sont développés en fonction des milieux occupés

G006 - Chez les herbivores, les doigts fusionnent et forment des sabots utiles pour les nombreux déplacements et pour la fuite devant les prédateurs. Ces sabots peuvent aussi servir à la défense. Un certain nombre d'entre aux possèdent également des cornes pour le même usage.

G007 - Les carnivores sont puissants et agiles. Leurs pattes sont développées en conséquence et munies d'ongles puissants. Ils ont une dentition qui vient à bout de toutes les corps des animaux qu'ils chassent.

G008 - Les primates sont dit quadrumanes car leurs membres postérieurs leur permettent de s'accrocher aux branches. Ce sont de quasi mains. Mais le plus important, ce sont les membres antérieurs qui sont à proprement parler des mains. Les primates vivent dans un milieu instable - les branches des arbres. Ils s'y déplacent avec rapidité et agilité. Ce milieu instable et la spécialisation des mains sont à l'origine du cerveau le plus complexe de tous les vivants.

G009 -L'humain est un primate qui est descendu des arbres et a coloniser tous les espaces de la Terre sauf ceux où il n'y a pas de vie. Ses mains, son cerveau et sa sociabilité sont à l'origine de son succès adaptatif puisqu'il est aujourd'hui l'animal dont l'empreinte

 

 

 

Ressources de reproduction

russe

  Vassili Axionov - Une saga moscovite - 1994    

bonobo

  Bonobos et humains    

vivant

  Les vivants, ce sont les cellules vivantes

monogamie

    Les premiers vivants sont monocellulaires.

piraterie

Jacques Curnier - La piraterie dans l'âme  

Manuel

Chapitre VII - Du

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

histoire

  Histoire

guerre civile

  Erich Nolte - 1997

nègre

Arte:   Je ne suis pas votre nègre - 2015

pauvre

  La pauvreté est une notion qui appartient au domaine des sciences humaines

travail

Bac blanc philo - Explication de texte : MARX, Le Capital, 1867

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050

Éthologie 2

Qu'est-ce que l’Éthologie?

Mal

Fin des humains ?

Millénarisme

La décroissance est un millénarisme

Synapsisation

L'univers n'est pas infini...

Journal de Ressources de Vie

Tchéquie

Les Studio Barrandov

Journal - janvier 2018

------------ - 31/1 - Znamy opinię biegłego o pracy w Amazonie: "Może powodować urazy psychologiczne i fizyczne"  Amazon en Pologne: "Selon un expert des conditions de travail chez Amazon:

président

Emmanuel Macron - Président de "La France" depuis 3 jours

Journal - décembre 2017

- 29 La prohibition de l'inceste anthropocentrique selon Levi Strauss et universelle, selon l'éthologie. - 28 Arte - Mystères d'archives 1980. Marche pour la survie du Cambodge

Journal - novembre 2017

2017/11

PNAS

De 3100 BP

A 1200 BP ( Before Present - avant aujourd'hui)

oeil

oeil

neandertal

  Neandertal

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

    L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.