véganien

Michel Onfray et l'antispécisme

Michel Onfray aborde la question de l'antispécisme. Cette séance évoque un livre de Peter Singer intitulé "La libération animale". (France Culture - 21 juillet 2017)

 

Éthologie 

Les humains sont une espèce animale comme il y en a quelques millions et une espèce vivante comme il y en quelques dizaines de millions quand on y ajoute les végétaux.
Chaque espèce vivante particulière considère le non vivant et toutes les autres espèces vivantes comme une ressource de vie. Par exemple, une vache pour un humain c'est de la viande et un arbre, du bois. Un autre exemple, pour un loup, l'humain c'est de la viande.


1) L'expansion des humains

Les humains "modernes" que l'on appelle également "homo sapiens sapiens" apparaissent il y a 200 000 ans et ils connaissent trois modes de production de ressources de vie entre cette date et aujourd’hui.

- Le "mode de production humain", celui du chasseur cueilleur, existe dans des groupes restreints pour une population totale sur Terre qui passe de 200 000 à quelques millions.

- Il y a 10 000 ans, se met en place le "mode de production domestique" avec la domestication d'animaux  et de végétaux. Les groupes deviennent plus importants et la population terrestre est multiplié par 10.

- Il y a 3 000 ans, les humains passent progressivement au "mode de production industriel" c'est à dire à la domestication du non vivant. En 2050, il y aura environ 9 milliards d'humains.

Première conclusion

En domestiquant des végétaux, des animaux et du non-vivant, les humains sont les mammifères moyens les plus nombreux et leur emprise territoriale fait disparaître  un grand nombres d'autres animaux. La domestication du non-vivant entraîne une modification de la surface terrestre avec des conséquences notables y compris pour les humains.


2) Les humains, végétariens et carnivores

Bien que vivants les uns et les autres, il y a une grande différence entre les animaux et les végétaux. 

- Tous les animaux sont hétérotrophes et ils doivent se nourrir d'autres vivants. 

- Tous les végétaux sont autotrophes et ils trouvent leurs ressources de vie dans l'air grâce à leurs feuilles et dans la terre, grâce à leurs racines. 

- Les animaux doivent être mobiles, c'est pourquoi, ils ont un cerveau comme tous les animaux.

- Les végétaux sont quasi immobiles et ils n'ont pas cerveau.

Deuxième conclusion

L'autotrophie et l'hétérotrophie sont une évolution apparue avec les premiers vivants monocellulaires, il y a environ  2 milliards d'années. 

 

3) Conclusion générale

Des humains souhaitent exclurent l'hétérotrophie animale dans leur espèce.

L'évolution se fait sur le principe de la meilleure adaptation.

Les humains vont donc évoluer dans ce sens si les humains "véganiens" sont mieux adaptés que les humains "non véganiens". Il y a un grand nombre de scénarios dont le plus simpliste serait, peut-être,  celui qui annonce la disparition de tous les animaux non humains - domestiques ou non. On verrait alors les humains "non véganiens" diminuer en nombre et disparaître au profit des humains "véganiens".

L'antispécisme est une pensée humaine. Elle contribue à transformer des humains en "véganiens" mais c'est l'évolution de l'espèce qui est décisive.

Copyright GS

Ressources de reproduction

russe

  Vassili Axionov - Une saga moscovite - 1994    

bonobo

  Bonobos et humains    

vivant

  Les vivants, ce sont les cellules vivantes

monogamie

    Les premiers vivants sont monocellulaires.

piraterie

Jacques Curnier - La piraterie dans l'âme  

Manuel

Chapitre VII - Du

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

histoire

  Histoire

guerre civile

  Erich Nolte - 1997

nègre

Arte:   Je ne suis pas votre nègre - 2015

pauvre

  La pauvreté est une notion qui appartient au domaine des sciences humaines

travail

Bac blanc philo - Explication de texte : MARX, Le Capital, 1867

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

Anticythère

La machine d'Anticythère

véganien

Michel Onfray et l'antispécisme

progrès

Germaine de Staël

extinction

La sixième extinction de masse des animaux s’accélère.

Kolyma

Nicolas Werth - La route de la Kolyma

Journal de Ressources de Vie

sapiens

France Culture - Jean-Jacques Hublin : Professeur au Max Planck Institute for Evolutionary Antropology de Leipzig (Allemagne)

lolita

Arte - Les Lolitas de la fin du XX° siècles - 14 mai 2017

Velasquez

Arte - Diego Velasquez - (1599 - 1660)

président

Emmanuel Macron - Président de "La France" depuis 3 jours

La décadence de la France

De Georges Clémenceau ( 1870) à  François Hollande (2017)

PNAS

neandertal

  Neandertal

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

    L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage

Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23