Journal - janvier 2018

------------

- 31/1 -

Znamy opinię biegłego o pracy w Amazonie: "Może powodować urazy psychologiczne i fizyczne"

 Amazon en Pologne:

"Selon un expert des conditions de travail chez Amazon: " Ces conditions peuvent être à l'origine de maladies mentales et physiques"

 

-----------

- 30/1 -

Andromaque - "Les Héritiers"

Le Phénix
Racine
Maubeuge

Critique 1

Commentaires

Donner le rôle d'Hermione à un homme montre que la revendication d'une femme attirée et repoussée par un homme au grès de sa relation à une autre femme n'est pas l'expression de la faiblesse du sexe féminin mais une revendication normale que les hommes reconnaissent aux hommes mais non aux femmes. 

Un idée saugrenue ...:  quand l'auteur d'une pièce de théâtre est une femme, tous les acteurs sont des femmes et quand c'est un homme, ce ne sont que des hommes?!  Ou bien, inversons les rôles: les rois auraient été des reines - Pyrrhus et Oreste - et les femmes des hommes - Andromaque et Hermione.

-----------

 - 29/1 -

UMONS : Eric Baratay – L’histoire du point de vue des animaux

Éric Baratay, Le point de vue animal. Une autre version de l’histoire, Paris, Seuil, 2012, 389 p., ISBN 978-2020-98285-4

Citations du livre:

" Les animaux ont toujours exprimé leurs sentiments, échangés avec l’homme par de nombreux signes."

"Ce livre semble plutôt une ouverture pour ceux qui placent la reconstitution du vécu animal au centre de leurs préoccupations, qu’elles soient historiques, éthiques ou politiques."

Conclusion générale de la conférence:

C'est une erreur inutile que de classer les vivants entre eux depuis le plus "primitif" jusqu'au plus "élaboré". Tous les vivants sont des vivants, chacun dans la spécificité de leur espèce.

Copyright GS

 

-------------

- 29/1 -

La synaptisation chez les animaux.

Les synapses: définition

les synapses: nombre total

les synapses: chez le bébé


Éthologie.

La différence entre les animaux est le résultat de l'évolution des multicellulaires depuis environ 1 milliard d'années.

La supériorité de l'humain est l'expression de sa subjectivité spécifique. Pour une espèce donnée, les autres espèces existent ou n'existent pas. Si elles existent, elles sont soit des ressources de vie qu'il faut assimiler soit des dangers qu'il faut combattre.

Vivre c'est penser ou être conscient d'être en vie. Peu importe aux autres espèces que l'humaine que nous ne leur accordions pas la pensée ou la conscience car toute les espèces vivent donc pensent et sont conscientes à l'intérieur de leur espèce.

L'essentiel des vivants est commun à tous ces vivants :

1) l'apparition d'un individu par la rencontre de deux éléments de sexe différent,

2) la quête permanente des ressources de vie sous peine de mourir chez l'individu

3) et la quête permanente des ressources de reproduction sous peine de disparaitre pour l'espèce et

4) enfin la disparition de l'individu.

Tous les animaux sont munis d'un cerveau car à la différence, par exemple, des plantes, ils sont hétérotrophes c'est à dire qu'ils dévorent des plantes ou d'autres animaux et pour cela ils doivent se déplacer. C'est le rôle du cerveau que de permettre cette mobilité. Les humains ont le cerveau le plus développé parce qu'ils ont des mains résultats de leur passage dans les arbres puis de l'abandon de ces arbres. Il se trouve qu'ils sont les animaux "supérieurs" ( autour de 50 kg)  les plus nombreux depuis quelques siècles.

Les animaux ont en commun la synaptisation. Lorsqu'un animal apparaît, son cerveau est plus ou moins développé. Plus les cerveaux sont importants plus ils prennent de temps à trouver leur complétude. On peut estimer que chez les animaux qui ont le plus grand cerveau, cette complétude n'est jamais atteinte. Quand un animal apparait, il y a un apprentissage qui se met en place. Cet apprentissage, c'est la mise en place de ce que l'on peu appeler le câblage de la machine. À chaque minute de la vie d’un bébé humain, 2 millions de synapses se mettent en place. Comme pour toutes les machines, les premiers synapses des humains mettent en place les fondations: discerner/reconnaître son environnement, se déplacer avec de plus en plus de précision, parler et écrire. Puis les couches suivantes concernent toute l'activité produite en cours du temps: ce que l'on appelle apprendre et apprendre à apprendre. Cela est vrai pour tous les animaux en relation avec le nombres de synapses maximum que leur cerveaux peuvent produire. Il est évident que l'être humain ayant l'un des cerveaux les plus riches en cellules nerveuses, il produit immensément plus de synapses que d'autres animaux au cerveau plus petit. Mais il n'y est pour rien, c'est le résultat de l'évolution et la conjonction entre les deux mains et le cerveau. S'il n'était pas descendu des arbres et s'il était resté "quadrumane", il produirait quelques outils non élaborés comme les chimpanzés. Pourquoi y a t il des milliardaires en dollars ou en connaissances? Parce qu'il y a des milliards d'humains. Ils se trouvent que les humains sont des animaux sociaux, ils ont ajoutés au cercle vertueux du cerveau et de la main, la sociabilité. 100 humains deviennent chasseurs cueilleurs car ils vivent en groupe et ils constatent qu'ils ont encore plus de ressources de vie en s'unissant qu'en les recherchant tout seuls, 100 millions d'humains en synergie créent de vastes empires et 7 milliards leur permettent d'envisager de coloniser Mars et la Lune. Au XIX° siècles il y a des millions de pigeons aux États-Unis qui détruisent beaucoup d'arbres quand il venait à s'y poser en foule mais n'ayant ni main ni sociabilité, ils ne créent pas de groupes complexes.

Parmi les animaux supérieurs, les humains sont les plus nombreux, ces jours-ci, parce qu'ils sont les mieux adaptés parmi ceux-ci depuis qu'ils ont inventé les armes à feu. C'est une constatation mathématique. Qu'une peste ou une famine mondiale se manifeste chez eux et s'en sera fait de cette supériorité numérique. Mais si leur inventivité exponentielle apparue à la même époque se poursuit avec pour conséquence une poursuite du développement exponentiel de leur démographie, alors ils peupleront la Lune et Mars. Au-delà, ils devront être capables de créer des Lunes et des Mars artificiels car au-delà de Mars et vers Vénus, les corps et les espaces célestes trop hostiles pour eux et il n'existe actuellement aucun début de connaissances qui permettrait de surmonter les difficultés à les vaincre.

 Copyright GS

---------

- 22/1 -

Forum Ekonomiczne w Davos. Nierówności puchną, bogaci pompują majątki

Le Forum de Davos. Les inégalités gonflent et les riches pompent les richesses.

- Aż 82 proc. bogactwa wytworzonego w zeszłym roku na świecie trafiło do kieszeni superelity - 1 proc. najbogatszych. To wnioski z najnowszego raportu organizacji charytatywnej Oxfam. Biedniejsza połowa mieszkańców Ziemi - aż 3,7 miliarda ludzi - nie wzbogaciła się wcale.

- En 2017, 82% de la richesse produite par les humains va dans la poche de la super-élite - 1% des plus riches selon le rapport d'Oxfam. Les plus pauvres c'est-à-dire 3,7 milliards d'humains ne s'est pas du tout enrichie.

---------

- 22/1 -

- Ethologie

Jean François Revel ( pseudonyme depuis 1977 ( ou 1957) en relation avec un restaurant rue de Montpensier)

Le groupe humain "France" est constitué de plus de 67 millions d'humains. C'est un groupe organisé où il y a plus de 67 millions de vivants en quête permanente de ressources de vie et de ressources de reproduction en 2017. Jean François Revel a vendu, probablement, plus d'un million de livres et cela représente au moins un million de lecteurs. Ses ressources de vie et ses ressources de reproduction sont en relations avec cette "notoriété". Sur les 108 milliards d'humains, il y a bien du y avoir 1 à 2 milliards de mandarins.

- Éthologie

La pyramide des richesses chez les humains, c'est la mise en place de du groupe mondial des humains qui se superpose peu à peu aux groupes États et prend leur place.

 Copyright GS