Orgasme

Chez les animaux mais pas chez les plantes.

Ethologie

Tous les animaux ont un orgasme lorsqu'un mâle introduit son sexe dans celui d'une femelle. 

C'est la technique actuelle dominante de la fusion entre une cellule haploïde féminine ( X)  et une cellule haploïde masculine (X ou Y) pour ce règne.

La puissance attractive de l'orgasme est un acquis de l'évolution que l'on peut résumer de la manière suivante: tous les animaux qui on un orgasme ont une chance de se reproduire et tous les animaux qui n'ont pas d'orgasme ont peu de chance de se reproduire de même que ceux qui n'ont pas d'orgasme du tout. Comme les nouveaux vivants sont le résultat d'un orgasme, il y a plus d'animaux nouveaux avec orgasmes que d'animaux nouveaux sans orgasme. 

Les animaux sont en quête d'orgasmes selon leur spécificités. Ces orgasmes peuvent être très nombreux ou non. Ils peuvent durer longtemps ou non. Ils peuvent donner lieu à un nouveau vivant ou non. La fréquence de l'orgasme chez les animaux dépend de toutes ces circonstances.

La fonction biologique de l'orgasme est de favoriser la reproduction d'un vivant.  Comme le résultat de l'orgasme est l'introduction d'une cellule haploïde masculine dans le système de reproduction féminin, il ne donne pas lieu à reproduction systématique, loin de là. C'est la multiplication de ces orgasmes qui aboutit à un nouveau vivant. C'est ainsi que chez les humains, il peut y avoir dans la durée de vie d'un individu de zéro orgasme à plusieurs par jour. Et cela donne un accroissement de la population de moins de deux enfants par couple dans les pays riches en ressources de vie à bien plus dans les pays pauvres. Ceci étant peut-être la conséquence de cela dans la mesure où dans les pays pauvres en ressources, la mortalité infantile est plus importante que dans les pays riches en ressources de vie. Les humains de pays riches en ressources de vie ont mis en oeuvre depuis des dizaines d'années des moyens contraceptifs variables. Les humains des pays pauvres en ressources de vie commencent à évoluer dans ce sens.

Chez les animaux  hyper-sociables comme les hyménoptères et les termites, la fonction de l'orgasme est intégrée dans le système de sociabilité. Les hyménoptères confient la reproduction à un seul individu par groupe, la reine. Chez les humains, chaque vivant garde sa capacité à concevoir mais selon une éthologie particulière que l'on appelle le mariage monogamique ou polygamique éternel. Ce modèle est loin d'être rigide mais il a pour finalité de créer une famille avec une mère et un père et des enfants qui sont le résultat de leur reproduction. A l'intérieur de la famille, le nombre d'orgasmes dépend de la relation entre la mère et le père. Comme le modèle n'est pas rigide, il  peut y avoir également un grand nombre d'orgasmes en dehors de la famille. L'orgasme joue alors un rôle de sociabilité plus générale. Cependant, la société intervient quand ils sont excessives et transgressent des règles de sociabilité générale: depuis l'interdiction sévère de l'adultère qui est relative à certaines sous-groupes humains jusqu'à l'interdiction de la pédophilie qui est au XXI° siècle quasi générale. Il ne faut pas oublier que la quête de l'orgasme peut-être chez l'humain - quasi uniquement - cause d'attentat à la vie d'un autre humain.C'est l'un des méfaits de l'hyper sociabilité des humains.

En conclusion.

Les animaux ont un cerveau parce qu'étant hétérotrophes c'est à dire se nourrissant d'autres vivants - plantes et animaux -  ils sont mobiles et le cerveau sert à la mobilité. Ils ont un système nerveux qui leur donne en permanence l'état de leur corps. Imaginons ce qui se passerait si un animal se cassait une patte et qu'il ne s'en rendait pas compte. Il la perdrait définitivement. L'orgasme est un système qui marque de manière certaine que les deux animaux femelle et mâle ont bien utilisé le système qui sert à la reproduction. Il est évident qu'aucun animal ne se trompe car l'orgasme est un signe qui ne trompe pas. Que l'éthologie de chaque espèce l'aménage à sa manière est en relation avec l'évolution des espèces animales. Les humains qui vivent sous le régime du couple éternel en font un ciment supplémentaire de cette éternité.

Les plantes n'ont pas d'orgasme. Elles produisent un très grand nombre de cellules haploïdes féminines et un grand nombre de cellules haploïdes masculines qu'elles lâchent dans leur environnement. Lorsqu'une cellule haploïde féminine d'une espèce donnée rencontre une cellule haploïde masculine de la même espèce, il y a de grandes chances de fusion et de création d'une graine, c'est à dire une première cellule diploïde de cette espèce. Si cette dernière trouve un terrain favorable, elle est à l'origine d'un nouveau vivant végétal d'une espèce donnée. Les plantes n'ont pas de cerveau parce qu'elles sont autotrophes c'est-à-dire qu'elles se nourrisent de ce qui les environne, l'énergie solaire et l'air ambiant ainsi que les resources de vie qu'elles trouvent dans le sol. Elles sont quasi immobiles.

Copyright GS

Ressources de reproduction

russe

  Vassili Axionov - Une saga moscovite - 1994    

bonobo

  Bonobos et humains    

vivant

  Les vivants, ce sont les cellules vivantes

monogamie

    Les premiers vivants sont monocellulaires.

piraterie

Jacques Curnier - La piraterie dans l'âme  

Manuel

Chapitre VII - Du

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

histoire

  Histoire

guerre civile

  Erich Nolte - 1997

nègre

Arte:   Je ne suis pas votre nègre - 2015

pauvre

  La pauvreté est une notion qui appartient au domaine des sciences humaines

travail

Bac blanc philo - Explication de texte : MARX, Le Capital, 1867

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050

Sapiens

Homo sapiens

Malthus (2/2)

Malthus et le malthusianisme

Sobre

en 2050

Orgasme

Chez les animaux mais pas chez les plantes.

Journal de Ressources de Vie

Tchéquie

Les Studio Barrandov

Journal - janvier 2018

------------ - 31/1 - Znamy opinię biegłego o pracy w Amazonie: "Może powodować urazy psychologiczne i fizyczne"  Amazon en Pologne: "Selon un expert des conditions de travail chez Amazon:

président

Emmanuel Macron - Président de "La France" depuis 3 jours

Journal - décembre 2017

- 29 La prohibition de l'inceste anthropocentrique selon Levi Strauss et universelle, selon l'éthologie. - 28 Arte - Mystères d'archives 1980. Marche pour la survie du Cambodge

Journal - novembre 2017

2017/11

PNAS

De 3100 BP

A 1200 BP ( Before Present - avant aujourd'hui)

oeil

oeil

neandertal

  Neandertal

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

    L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.