Faute d'amour

Faute d'amour

Éthologie

Faute d'amour

 

( sur Arte - Faute f'Amour )

 

Ce qui nous intéresse dans ce film, c'est ce que l'on peut appeler le degré zéro de la reproduction humaine. Une femme rencontre un homme et ils se déshabillent. Puis ils s'aiment.

Du point de vue biologique, la reproduction nécessite qu'un gamète femelle et un gamète mâle fusionnent. Il faut que le gamète mâle sorte de l'homme et entre dans la femme. L'homme est muni  d'un pénis et la femme, d'une vulve. La plupart du temps le pénis est en repos. Il est nécessaire qu'il se dresse pour pénétrer la vulve. Ce n'est pas un acte rationnel, c'est une réaction "instinctive" et génétique.

 

Beaucoup d'humains séparent la pénétration sexuelle de la naissance d'un enfant. Il n'empêche que c'est la proximité de la vulve qui provoque l'érection et que le résultat cherché c'est l'éjaculation donc la fusion des deux gamètes. Le tout provoque ce que l'on appelle le plaisir génésique. On annihile le plus souvent la possibilité de l'apparition d'un vivant car c'est souvent le plaisir que donne cet acte qui est recherché par les deux personnes. Le plaisir est lui aussi entièrement physique donc génétique. Génétiquement, le plaisir sexuel a pour but la rencontre des deux gamètes.... et non le plaisir.

 

Les humains possèdent des mains qui fabriquent des médicaments anticonceptionnels ou qui font avorter le nouveau vivant et grâce à ces mains, ils éliminent les risques d'avoir un enfant  quand ce n'est pas leur souhait.

 

Les vivants sont en quête permanente de ressources de reproduction. parce que l'évolution sélectionne ceux qui se reproduisent. Ceux qui ne se reproduisent pas ne transmettent pas leur non désir à des vivants. Selon la règle de la lutte pour la vie du mieux adapté, depuis l'appartion des multicellulaires l'évolution sélectionne les vivants  qui ressentent le besoin de se reproduire. D'où le "je sème à tous vents" que l'on trouve autant chez les plantes que chez les animaux. 

 

Excepté entre autres chez les humains, la quête des ressorces de reproduction , en général, a lieu dans un temps limité car elle est impérative et mobilise beaucoup de ressources de vie: les plantes sèment à tous vents le plus souvent au printemps, comme un grand nombre d'animaux qui sont soumis à des périodes de rut ou de chaleur et autre "brame du cerf", en octobre.

 

Les humains peuvent se reproduire toute l'année sauf pendant une courte durée par mois. Il y a une sorte de courbe de Gauss avec, à l'une des extrémités, un petit nombre d'humains qui ne ressentent pas le besoin de se reproduire et qui le supportent très bien et à l'autre extrémité un autre petit nombre d'humains qui cherchent à se reproduire le plus souvent possible. Enfin il y a une grande masse d'humains qui le fait une fois de temps en temps ou assez souvent et certainement beaucoup plus qu'il ne le faut pour avoir, par exemple, l'enfant ou les deux par couple comme c'est actuellement l'habitude dans un grand nombre de pays.

 

L'humain est également soumis à la règle de la monogamie ou polygamie éternelle. La raison en est simple. S'il se contentait de faire apparaître un nouveau vivant sans le prendre en charge à sa naissance, ce vivant disparaîtrait. La société humaine est fort complexe mais l'enfant est très souvent pris en charge par sa mère et son père et plus cela dure, semble-t-il, meilleur est le résultat pour lui.

 

Donc comme les vivants peuvent semer à tout vent beaucoup plus qu'il ne le faut, dans les couples éternels, il y a d'un côté quelques actes de reproduction qui aboutissent et un très grand nombres qui n'aboutissent pas. Ce sont ces derniers que l'on a coutume d’appeler  "sexualité humaine". Mais le "sème à tout vent" est tellement puissant qu'il existe beaucoup de transgressions.

 

Il y a un grand attrait pour ces transgressions hors du mariage car la quête des ressources de reproduction s'impose à tous les humains. Mais les lois du couple éternel s'y oppose fortement car il y a risque d'empêcher un nouveau vivant de continuer à vivre.

 

C'est d'ailleurs le sujet du film "Faute d'amour".

 

PS

Voici ce que pense de tout cela le chien de Jared Diamond , auteur de "Pourquoi l'amour est un plaisir?"

 

copyriht GS

Ressources de reproduction

russe

  Vassili Axionov - Une saga moscovite - 1994    

bonobo

  Bonobos et humains    

vivant

  Les vivants, ce sont les cellules vivantes

monogamie 1

    Les premiers vivants sont monocellulaires.

piraterie

Jacques Curnier - La piraterie dans l'âme  

Manuel

Chapitre VII - Du

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

histoire

  Histoire

Guerre Civile

  Erich Nolte - 1997

nègre

Arte:   Je ne suis pas votre nègre - 2015

pauvre

  La pauvreté est une notion qui appartient au domaine des sciences humaines

travail

Bac blanc philo - Explication de texte : MARX, Le Capital, 1867

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

Bibliothèque Ethologique

Bibliothèque Ethologique ( de A à L - 376 + 214 = 590)

Bibliothèque Ethologique

Bibliothèque Ethologique ( de M à Z - 214 + 376 = 590)

Reproduction

 Reproduction des vivants multicellulaires

COVID19

La COVID19 et les GES

Journal de Ressources de Vie

Tchéquie

Les Studio Barrandov

Journal - janvier 2018

------------ - 31/1 - Znamy opinię biegłego o pracy w Amazonie: "Może powodować urazy psychologiczne i fizyczne"  Amazon en Pologne: "Selon un expert des conditions de travail chez Amazon:

président

Emmanuel Macron - Président de "La France" depuis 3 jours

Journal - décembre 2017

- 29 La prohibition de l'inceste anthropocentrique selon Levi Strauss et universelle, selon l'éthologie. - 28 Arte - Mystères d'archives 1980. Marche pour la survie du Cambodge

Journal - novembre 2017

2017/11

PNAS

De 3100 BP

A 1200 BP ( Before Present - avant aujourd'hui)

oeil

oeil

neandertal

  Neandertal

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

    L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.