écologie












Arne Naess - Écologie, communauté et style de vie

 Une plateforme du mouvement de l'écologie profonde ( p. 60)

1. L'épanouissement de la vie humaine et non-humaine sur Terre a une valeur intrinsèque. La valeur des formes de vie non-humaines est indépendante de l'utilité qu'elles peuvent avoir pour des fins humaines limitées.

2. La richesse et la diversité des formes de vie sont des valeurs en elles-mêmes et contribuent à l'épanouissement de la vie humaine et non-humaine sur Terre.

3. Les humains n'ont pas le droit de réduire cette richesse et cette diversité sauf pour satisfaire des besoins vitaux.

4. Actuellement, les interventions humaines dans le monde non-humain sont excessives et détériorent rapidement la situation.

5. L'épanouissement de la vie humaine et des cultures est compatibles avec une baisse substantielle de la population humaine. L'épanouissement de la vie non humaine nécessite une telle baisse.

6. Une amélioration significative des conditions de vie requiert une réorientation de nos lignes de conduites. Cela concerne les structures économiques, technologiques et idéologiques fondamentales.

7. Le changement idéologique consiste surtout à apprécier la qualité de vie ( en restant dans un état de valeur intrinsèque) plutôt que de s'en tenir à un haut niveau de vie. Il faut se concentrer sérieusement sur la différence entre ce qui est abondant et ce qui est grand , ou magnifique. 

8. Ceux qui adhèrent aux principes ci-dessus ont l'obligation morale d'essayer, directement ou non, de mettre en œuvre les changements nécessaires.


Éthologie

Situation à venir.


1. L'épanouissement des vivants sur Terre a une valeur intrinsèque.

2. La richesse et la diversité des formes de vie sont des valeurs en elles-mêmes et contribuent à l'épanouissement des vivants sur Terre.

3. Chaque espèce vivante utilise cette richesse et cette diversité comme ressources de vie pour elle-même.

4. Actuellement, les interventions des vivants humains chez les vivants non-humains ne cessent d'augmenter: depuis 1929, il y a un milliard d'humains en plus tous les 15/20 ans.

5. L'épanouissement des humains est liée à l'augmentation substantielle de la population humaine. L'épanouissement des vivants non-humains semble nécessiter une baisse du nombre des humains. Ce n'est pas le cas: en 2050, il y a 10 milliards d'humains.

6. Une amélioration significative des conditions de vie requiert une réorientation des lignes de conduites des humains. Cela concerne les structures économiques, technologiques et idéologiques fondamentales en augmentant la place des non-humains dans un contexte de passage à 10 milliards d'humains.

7. Le changement idéologique consiste surtout à apprécier la qualité de vie ( en restant dans un état de valeur intrinsèque) plutôt que de s'en tenir à un haut niveau de vie. Il faut se concentrer sérieusement sur la différence entre ce qui est abondant et ce qui est grand , ou magnifique.

8. Ces changements nécessaires seront mis en place avec ou sans adhésion de tous les humains. Il s'agit d'une évolution normale des vivants. Elle est globale et non liée à une espèce donnée.

Copyright - GS