scientifique

Lorenz Oies Cendres

Éthologie et sciences humaines

La démarche éthologique est une science des vivants. La démarche des sciences humaines est une science des comportements sociaux des humains.

 

En matière de ressources de reproduction, l'éthologie décrit de manière exhaustive tous les comportements, leurs poids statistiques et la manière dont ils se déroulent à l'intérieur des groupes humains. Un comportement très répandu est le couple monogamique ou polygamique éternel qui, une fois mis en place, ne s'interrompt qu'avec la mort d'au moins d'un des partenaires. Ce comportement peut-être fusionnel ou non. Les relations entre les partenaires peuvent être pacifiques ou cruels. Les partenaires peuvent respecter toutes les règles du groupe ou aucune.

 

L'éthologie analyse lequel de ses comportements est le plus adapté à l'humain ou à l'espèce humaine. Elle établit des points de comparaison avec tous les autres vivants. Les sciences humaines mettent en place de bons comportements et tendent à éliminer les mauvais. Ils dépendent du lieu et du temps où ces comportements apparaissent. 

 

Prenons un cas extrême. Un couple est condamné pour un assassinat commis sur leur petit enfant. La justice les condamne chacun à trente ans de prison dans un pays où la peine de mort est aboli. 

 

L'éthologie explique que chez les humains, comme chez tous les vivants, l'objectif général vise à ce que les enfants ne meurent que de leur mort naturel et tous agissent de la sorte sauf si des évènements ont lieu dans l'évolution des parents qui les amènent à les tuer. Chez les animaux non sociaux, la mort de l'enfant fait uniquement disparaître la descendance du couple. Si tous les animaux non sociaux d'une espèce donnée font disparaître leurs enfants, l'espèce disparaît également. Or comme n'existent que les vivants qui se sont reproduits et dont la progéniture a vécu, faire disparaître un descendant est un comportement très minoritaire. Chez les animaux sociaux, ne pas faire disparaître un descendant est le résultat biologique lié à tous les vivants mais de surcroit, il est pris en charge par le groupe. Non seulement les parents assassins n'ont pas de descendants mais ils sont mis en prison. 

 

En conclusion, les sciences humaines décrivent la sociabilité des humains et l'éthologie resitue l'espèce humaine parmi toutes les espèces vivantes

 

Copyright GS 

Ressources de reproduction

russe

  Vassili Axionov - Une saga moscovite - 1994    

bonobo

  Bonobos et humains    

vivant

  Les vivants, ce sont les cellules vivantes

monogamie

    Les premiers vivants sont monocellulaires.

piraterie

Jacques Curnier - La piraterie dans l'âme  

Manuel

Chapitre VII - Du

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

histoire

  Histoire

guerre civile

  Erich Nolte - 1997

nègre

Arte:   Je ne suis pas votre nègre - 2015

pauvre

  La pauvreté est une notion qui appartient au domaine des sciences humaines

travail

Bac blanc philo - Explication de texte : MARX, Le Capital, 1867

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050

Sexualité

Chez les humains

Fin

des humains

Handicapé

 En Pologne.

Concurrence

à l'intérieur d'un groupe

Journal de Ressources de Vie

Tchéquie

Les Studio Barrandov

Journal - janvier 2018

------------ - 31/1 - Znamy opinię biegłego o pracy w Amazonie: "Może powodować urazy psychologiczne i fizyczne"  Amazon en Pologne: "Selon un expert des conditions de travail chez Amazon:

président

Emmanuel Macron - Président de "La France" depuis 3 jours

Journal - décembre 2017

- 29 La prohibition de l'inceste anthropocentrique selon Levi Strauss et universelle, selon l'éthologie. - 28 Arte - Mystères d'archives 1980. Marche pour la survie du Cambodge

Journal - novembre 2017

2017/11

PNAS

De 3100 BP

A 1200 BP ( Before Present - avant aujourd'hui)

oeil

oeil

neandertal

  Neandertal

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

    L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.