vivant 08 - V2 - 18 janvier 2024 *

vivant 08 V2 - - 18 janvier 2024

 

Ethologie

Bribe

vivant 08 V2

Les vivants

- Tous les vivants sont composés et "se nourrissent" d'oxygène, d'hydrogène, de carbone, d'azote et de 23 autres éléments chimiques "assimilables" c'est à dire présents en grande majorité chez tous les autres vivants.

- Chaque vivant apparaît, évolue et disparaît comme tous les corps qui existent dans l'univers.

- Les vivants terrestres sont organisés en espèces c'est-à-dire en des formes évolutives apparues à un moment donné de 'l'histoire" de la Terre - il y a environ 3 milliards d'années - et qui disparaissent en laissant place à de nouvelles formes identiques.

- Les vivants sont des corps chimiques composés spécifiques comme il y en a un grand nombre sur la Terre et qui la composent. Ils sont un sous-ensemble de tous les corps chimiques de la Terre et de l'univers. Tous ces corps chimiques ont une "histoire" qui commencent avec le Big Bang il y a 13,8 milliards d'années et qui disparaissent peut-être un jour.

- En général, les vivants constituent des ensembles de monocellulaires et de multicellulaires.

Les vivants multicellulaires

- Les multicellulaires vont depuis les plus simples comme par exemple le rotifère ( environ 200 cellules) jusqu'à des ensembles gigantesques de milliards de cellules comme par exemple l'éléphant des savanes (37 millions de milliards de cellules) ou la baleine bleue (33 millions de milliards de cellules) .. A noter que le plus grand vivant terrestre est le séquoia géant, surnommé "General Sherman", présente un tronc d'une circonférence de 31 mètres à sa base, mesure 83 mètres de haut et son volume est estimé à 1487m3 mais 99% des cellules sont mortes et constituent ce que l'on peut appeler son squelette. Autre exemple, le primate humain comporte environ 80 mille milliards de cellules

Le vivant forme une unité mais c'est l'ensemble des cellules qui vit

- L'ensemble des cellules forment le vivant : chaque cellule reçoit ses ressources de vie. Chacune apparaît, évolue et disparaît. L'être vivant c'est la somme des milliards de cellules qui coopèrent au maintien de l'unité.

- Lorsque le vivant est blessé, ce sont les cellules concernées qui guérissent totalement ou partiellement. Les interventions humaines ne font que respecter les lois biologiques de chaque cellule.

Les espèces vivantes

- On parle du DACU - Dernier Ancêtre Commun Universel qui aurait vécu il y a 3,3 à 3,8 milliards d'années des vivants actuels et qui était un vivant monocellulaires. Les multicellulaires s'organisent en corps de même espèce qui évoluent avec le temps. Elles apparaissent, évoluent et disparaissent. Lui succèdent des espèces modifiés. Des millions d'espèces ont disparues depuis l'explosion cambrienne ( environ 600 millions d'années avant aujourd'hui) auxquelles des millions ont succédé jusqu'aux 10 millions qui sont visibles en ce moment.

Cas particulier des primates humains

- Chaque espèce privilégie son existence. C'est le cas des primates humains qui consacrent comme tous les vivants l'essentiel de leur ressources de vie à leur pérennité.

- On assiste à l'heure actuelle à leur explosion démographique: 400 millions il y a 2020 ans, ils augmentent depuis le XX° siècle à raison d'un milliard tous les 20/25 ans.

- Ils présentent un cas particulier. La grande majorité des vivants trouvent leurs ressources de vie chez les autres vivants qu'eux-mêmes ( animaux ou plantes). Les primates humains produisent un très grand nombre de ressources de vie nouvelles à partir des vivants et du non vivant grâce à leurs mains. S'ils n'en avaient pas ils ne seraient pas plus nombreux que chacune des espèces animales dont ils sont proches par leur poids.

 

( vivant 08 V2)

4) Par exemple, l'essentiel des ressources de vie des herbivores et des carnivores leur est fourni par leur environnement: les plantes pour les uns et les animaux chassés pour les autres.

5) C'est la situation dans laquelle vivent les primates humains il y plus ou moins 200 000 ans. Actuellement, ils continuent à s'alimenter de plantes et d'animaux. Mais grâce à leurs mains ils les domestiquent les unes et les autres et en démultiplient la quantité. Et depuis plus de 5000 ans ils domestiquent le non vivant. C'est cette dernière étape qui les fait passer de quelques millions à plusieurs milliards. Sauf catastrophe naturelle ou écologique, il est possible qu'ils passent à beaucoup plus. Plus il y a de ressources de vie, plus il y a de nouveaux vivants qui apparaissent chez tous les vivants. 

6) Grâce aux mains, la quête des ressources de vie se démultiplie et entraine la formation de groupes solidaires de plus en plus nombreux et importants. Des états humains peuvent atteindre des millions et des milliards de primates humains. Pour leur bon fonctionnement, il s'organisent de manière pyramidale et plus la pyramide est importante plus il y a de niveaux.

7) Tous les primates humains contribuent à la quête des ressources de vie et tous en reçoivent une part. Cette part dépend du niveau occupé dans la pyramide. Cette rétribution est le ciment de la pyramide. Au sommet, il y a, en général, ceux qui reçoivent la part la plus importante de la pyramide et à la base, il y a ceux qui reçoivent la part la plus petite, en dessous de laquelle, il y a disparition du primate humain. Il y a donc des "milliardaires" et des "SDF". L'histoire des primates humains montrent cependant que les niveaux de rétributions évoluent en permanence. Il y a des groupes humains qui accordent des niveaux plus importants que les niveaux de survie et qui visent à baisser les rétributions maximales. Il y a en a d'autres qui vont dans un sens différent comme le montre l'apparition au XX° et XXI° siècles des Goulags en Russie ou en Chine.

Copyright GS - le 13 décembre 2023 et le 18 janvier 2024 (V2)

Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Manuel

Chapitre VII - Du monocellulaire au multicellulaire - 27

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

éternité 03 - 11 juillet

éternité 03 - 11 juillet 2024

Introduction V1 - 6 juin

Introduction V1 - 6 juin 2024

extinction 07 - 18 mai

extinction 07 - 18 mai 2024

biomasse - 10 mai 2024*

biomasse - 10 mai 2024

Journal de Ressources de Vie

Has no connect to show!

PNAS

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre - 28

L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage - 8 février

PNAS: Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23

extinction 02 - 2

Large numbers of vertebrates began rapid population decline in the late 19th century