externalité - 29 septembre 2023 *

externalité - 29 septembre 2023

 

Ethologie

Bribe

externalité

Il semble que lors de la spéciation des primates humains, on en comptait environ 100 000 individus il y a 200 000 à 300 000 ans . Ils seraient passés à 400 millions au début de l'ère chrétienne et à 1 milliard en 1800. Et enfin en 2022, ils sont 8 milliards.

Plus les vivants d'une espèce sont nombreux plus leur empreinte écologique est importante.

On parle dans ce cas d'externalités. Elles peuvent être positives. Par exemple, les abeilles favorisent la pollinisation des plantes à fleurs. Elles peuvent être négatives quand une usine polluante ferme ses portes et qu'elle laisse le territoire qu'elle occupait impropre à la vie ou lorsqu'elle rejette ses eaux usées dans les rivières.

Depuis plus de 50 ans, des scientifiques insistent sur les externalités négatives des primates humains. On a tendance à estimer que ce phénomène est devenu de plus en plus massif avec l'explosion industrielle de la fin du XVIII° siècle soit le moment où ceux-ci passent le cap du milliard d'individus.

A présent, un grand nombre de primates humains estiment qu'il faut juguler cette évolution c'est à dire de revenir, au mieux, à une situation écologique d'avant cette explosion.

Il semble que ce ne sont pas les primates humains qui peuvent résoudre ce problème: comment 8 milliards d'entre eux peuvent-ils produire la quantité d'externalités négatives d'un milliard.

Il faut se rendre à l'évidence que même si leur évolution y contribue certainement, elle ne se fait pas sans l'évolution des autres vivants - plantes et animaux - et l'évolution de la Terre et de l'univers.

Copyright GS, 29 septembre 2023

Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Manuel

Chapitre VII - Du monocellulaire au multicellulairee

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

evolution 07 - 22

évolution 07 - 22 février 2024

penser - 9 février 2024 *

penser - 9 février 2024

univers 09 V4 - 26

univers 09 V4 - 26 janvier 2024

Pourquoi ? 02 ( relue) -

Pourquoi ? 02 19 décembre 2023

PNAS

neandertal

 

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage

PNAS: Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23