suicide

suicide



Éthologie

Bribe

suicide



Un humain particulier est le résultat de l'évolution des vivants terrestres et ceux-ci, de l'évolution de l'univers.

Les humains vivent en société. Plus ils sont proches l'un de l'autre plus leur poids réciproque est important. Chaque humain est le résultat de la fusion d'une cellule sexuelle femelle et d'une cellule sexuelle mâle. Cette fusion est éternelle. La filiation physique l'est également et la filiation sociale tend à l'être également. Mais il y a des accidents physiques et sociaux. On classe donc toute filiation physique de 0 à 100%.  

A 0%, l'enfant meurt dès son apparition et à 100%, l'enfant vit avec ses parents jusqu'à leur mort. On classe également toute filiation sociale de 0 à 100%. A 0%, l'un ou les deux parents ne s'occupent pas de leur enfant dès son apparition. A 100%, l'enfant participe à l'enterrement de ses deux parents à l'occasion de leur mort. 

La douleur physique est le signal créé par l'évolution pour indiquer à un vivant multicellulaire qu'il existe un dysfonctionnement  physique. Par exemple si un humain ne ressent pas une douleur quand il se fait une entorse, il continue à marcher et la situation devient irréversible pour son pied blessé. La douleur morale est le signal créé par l'évolution pour indiquer à un vivant multicellulaire social qu'il existe un dysfonctionnement social. Lorsqu'un enfant est malade, ses parents souffrent et interviennent pour le guérir. Si ce n'était pas le cas, la sociabilité n'aurait pas de sens. 

Le suicide est une mort provoquée par un humain sur lui-même. Il a tendance être considérée comme un échec de la sociabilité et en tant que mort physique il est considérée aussi comme un échec de la lutte permanente que mènent les vivants contre la mort. C'est un double échec. Le mieux adapté darwinien c'est celui qui meurt le plus tard possible et de mort naturelle. Le moins adapté, c'est celui qui se suicide. 

Conclusion
Tout vivant particulier finit par mourir et un certain nombre d'humains finissent par se suicider. Les deux se font au profit de l'expansion des vivants sur Terre dont la lignée ne s'est jamais interrompue depuis son apparition il y a environ 3 milliards d'années. Le particulier meurt toujours au profit de l'ensemble.


Copyright - GS - 29 mars 2017

Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Manuel

Chapitre VII - Du monocellulaire au multicellulairee

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

20160508

20130508

20151104

20151104

20150823

20150823

20150710

20150710

20150612

20150612

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

univers 06

univers

univers 05

univers

univers 04

univers

réchauffement

réchauffement

PNAS

neandertal

 

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage

PNAS: Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23