extinction 06

sixième extinction

Ethologie

Bribe

la sixième extinction

On dit et on écrit que l'"homo sapiens", l'"homme moderne" par opposition à ses ancêtres apparus il y a 3 millions d'années, en un mot "l'homme" que l'on rencontre dans un grand nombre de textes philosophiques ou plus prosaïquement dans cette question " est-ce bon ou est-ce mauvais pour l'homme?" est responsable de la sixième extinction des vivants terrestres.

C'est inexact.

Les humains parlent depuis environ 400 000 ans et ils écrivent depuis plus de 5000 ans. Des 106 milliards d'humains sapiens que l'on compte depuis leurs apparitions on a beaucoup de traces récentes et peu de traces lointaines. Ces traces existent cependant car les humains y consacrent beaucoup de ressources à les rechercher et à les étudier.

On estime qu'il y a au moins 10 millions d'espèces vivantes actuellement et les humains n'en sont qu'une parmi toutes celles-ci. Les humains consacrent moins de temps et d'argent à toutes les connaitre avec la même précision. Que dire alors de la connaissance des vivants monocellulaires apparus il y a 3 milliards d'années et des vivants multicellulaires apparus il y a 600 millions d'années.

Il y en a peu de traces concrètes et beaucoup d'hypothèses. Ces hypothèses sont validées par le consensus des savants qui s'en préoccupent. Ces hypothèses fournissent peu de chiffres et peu de descriptions sur les évènements qui se sont déroulés dans le passé.

 

Les hypothèses sur lesquelles il y a consensus sont les suivantes:

1) les vivants terrestres sont une évolution du non vivant apparu il y a 13,7 milliards d'années à l'occasion de ce que l'on appelle le Big Bang

2) Ces vivants sont d'abord des vivants monocellulaires dont une partie devient multicellulaires.

3) Actuellement existe un très grand nombre de vivants monocellulaires. On dit qu'ils sont immensément plus nombreux que les vivants multicellulaire.

4) Parmi les vivants multicellulaires, ceux qui ont peu de cellules sont immensément plus nombreux que ceux qui en ont des milliards. L'humain se compose d'environ 80 000 milliards de cellules.

5) Les cinq premières extinctions semblent avoir été provoquées par des phénomènes liés au non-vivant.

(https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/terre-terre-cinq-plus-grandes-extinctions-massives-11426/ )

6) On attribue la sixième extinction au fait que les humains transforment le non-vivant et les vivants non humains grâce à leurs mains liées au cerveau et que grâce à cette capacité ils sont passés de 100 000 individus il y a 300 000 ans à presque 8 milliards actuellement

7) L'évolution est un phénomène universel. Les humains le sont également. Les cinq premières extinctions sont des phénomènes massifs. La sixième est attribuée à une seule espèce vivante. N'est ce pas excessif? S'il y a une sixième extinction, elle sera de même ordre que les cinq autres.

Copyright GS - 8 juin 2021

Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Manuel

Chapitre VII - Du monocellulaire au multicellulairee

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

20160508

20130508

20151104

20151104

20150823

20150823

20150710

20150710

20150612

20150612

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

réconciliations 02

réconciliations

eusocial 03

eusocial

éternité

éternité

effondrement 03 V2

effondrement 03 V2

PNAS

neandertal

 

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage

PNAS: Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23