vivant 02 - V2

aliments du vivant

Ethologie

Bribe

aliments du vivant terrestre

 

1) Toutes les plantes et tous les animaux sont le résultat de l'évolution du non vivant et ne sont que du non-vivant.

 

Le site Lentech dénombre les 28 éléments non vivants qui constituent la totalité d'un humain.

Elément chimique Pourcentage en poids
Oxygène 65
Carbone 18
Hydrogène 10
Azote 3
Calcium 1.5
Phosphore 1
Potassium 0.4
Soufre 0.3
Sodium 0.2
Chlore 0.2
Magnésium 0.1
Iode 0.1
Fer 0.1
Cuivre trace
Zinc trace
Sélénium trace
Molybdène trace
Fluor trace
Manganèse trace
Cobalt trace
Lithium trace infime
Strontium trace infime
Aluminium trace infime
Silicium trace infime
Plomb trace infime
Vanadium trace infime
Arsenic trace infime
Brome trace infime

 

 

2) Toutes les espèces animales se nourrissent de vivants animaux qui, en général, ne sont pas de leurs espèces et de vivants végétaux. Par exemple, les humains ne sont cannibales que par exception.

Dès que les animaux apparaissent, il leur est impossible de trouver et d'assimiler ces éléments chimiques directement. Rapidement se créent des espèces différentes et un système qui amène chaque espèce à évoluer selon son adaptation au milieu où elle se trouve. Les animaux trouvent les éléments dont ils ont besoin sous une forme assimilable en se nourrissant de vivants. Pour une espèce animale donnée, toutes les autres espèces - plantes ou animales - exceptées la sienne deviennent un aliment potentiel. L'évolution fait cependant que toutes les espèces ne sont pas assimilables par une espèce animale donnée. Un petit nombre l'est, la majorité ne l'est pas et un petit nombre est mortel pour elle.

3) Les plantes ont un régime alimentaire différent dont le résultat est le même: l'assimilation des corps chimiques dont ces vivants ont besoin. Elles utilisent en général l'énergie solaire grâce à un système aérien de feuillages qui fabrique des éléments dont elles ont besoin et elles aspirent grâce à leurs racines l'eau contenue dans le sol où se trouvent en dissolution les autres éléments.

Conclusion

On trouve dans ces organisations la raison pour laquelle les animaux ont tous un cerveau. Ils doivent se déplacer en permanence sur la Terre pour trouver leurs ressources de vie dont les aliments tandis que l'immobilité sied aux plantes. Les plantes n'ont pas de cerveau.

Cependant les plantes et les animaux font partie du même monde où chaque cellule comporte un noyau dans lequel on trouve une molécule ADN qui permet l'évolution de ce vivant entre le moment où il apparaît jusqu'au moment où il disparaît ainsi que la reproduction d'un nouveau vivant de même espèce.

 

Copyright GS - 24 mai 2021

Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Manuel

Chapitre VII - Du monocellulaire au multicellulairee

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

20160508

20130508

20151104

20151104

20150823

20150823

20150710

20150710

20150612

20150612

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

réconciliations 02

réconciliations

eusocial 03

eusocial

éternité

éternité

effondrement 03 V2

effondrement 03 V2

PNAS

neandertal

 

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage

PNAS: Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23