sapiens 02

hyène

 

Ethologie

 

Hyena

 

Les hyènes

1) Chasse au gnou (première partie)

- En Afrique de l'Est, le matin.

- Une jeune hyène met en mouvement tout le troupeau de gnous.

- Les hyènes tachetées possèdent le cœur le plus performant de tous les fauves africains.

-. Bien qu'ils soient plus rapides qu'elles, les gnous sont incapables de soutenir le rythme.

- Une seconde hyène apparaît.

- Dès que le troupeau se met à galoper les deux hyènes repèrent les individus faibles ou blessés ou de jeunes gnous séparés de leurs mères.

- Le troupeau reste soudé. Les hyènes abandonnent.

2) La tanière collective

- Le clan se rassemble autour de la tanière collective.

- Elle est constituée d'un réseau de tunnels pouvant contenir jusqu'à 20 petits.

- Les entrées étroites empêchent le passage d'une hyène adulte mais aussi des grands prédateurs.

3) Les femelles

- Deux hiérarchies parallèles: celle des femelles et celles des mâles.

- Les femelles ont toujours l'ascendant sur les mâles.

- Chez les hyènes tachetées, le rang conditionne tout.

- Les femelles dominantes sont souvent plus lourdes et plus nourries.

- Elles donnent aussi plus de lait et mettent plus souvent bas.

- La jeune femelle occupe un rang intermédiaire.

- Patiemment elle se soumet au rituel qui confirme sa position au sein du clan.

- Les petits passent beaucoup de temps à se mordre entre eux.

- En signe de soumission, l'individu de rang inférieur expose ses parties génitales où sont logées des glandes odorantes.

- L'animal dominant les flaire.

- Les membres d'un clan se reconnaissent à l'odeur.

- Les hyènes possèdent des taux de testostérones très élevés, cette hormone sexuelle mâle stimule notamment l'agressivité. Elle est particulièrement concentrée chez les femelles.

- C'est peut-être l'origine du pseudo pénis qui pousse entre les mamelles des femelles.

- Les femelles sont aussi plus musclées et agressives que les mâles.

4) Chasse au gnou ( deuxième partie)

- Les gnous paissent sur le territoire du clan.

- La jeune femelle est venue en solitaire.

- Elle est capable de terrasser un gnou à elle seule.

- Si elle chassait avec les hyènes d'un rang supérieur elle ne toucherait qu'une petite part de sa chasse.

- La hyène se mêle au troupeau, l'air de rien.

- Elle ne cherche pas à dissimuler sa présence. La stratégie fonctionne.

- Les gnous ne lui prêtent aucune attention.

- Elle finit par repérer un veau sans sa mère.

- Si un gnou défend ardemment ses propres petits il n'intervient pas lorsqu'un autre veau est menacé.

- Les hyènes doivent maîtriser leurs proies à la seule force de leurs mâchoires.

- D'autres hyènes interviennent.

- Chacune prend sa part selon son rang. La jeune femelle se contente de quelques maigres bouchées.

5) Les hyènes mâles

- Arrivés à maturité sexuelle, ils quittent le territoire et vont se faire accepter par un autre clan.

- Un jeune mâle surveille un clan. Qui sont les femelles dominantes? Lesquelles ont des petits? Quels mâles sont déjà présents autour de la tanière.

- Les femelles sont aggressives et beaucoup plus grandes que lui.

- Jour après jour, il se rapproche un peu plus du clan.

- Il est plein d' humilité et fait mine de se désintéresser de ce qui se passe.

- Le mâle fait preuve de patience.

- S'il est accepté, il débute en bas de l'échelle.

- Les femelles dominantes poussent leurs petits à marquer leur supériorité. Un petit peut s'attaquer à beaucoup plus grand que lui. Sa mère attaque ceux qui ne le respecte pas.

- Peu à peu, le jeune mâle comprend les rapports de forces qui existent dans le clan.

- Aplati au sol, il garde une posture de soumission.

- Une fois accepté, il lui arrive de recevoir des morsures des femelles.

6) Les petits

- Plus d'une vingtaine de mères peuvent occuper une même tanière.

- Les petits passent leur temps à se courir après et à se mordiller parfois durement.

- Les bébés d'une même portée cherchent à imposer leur supériorité.

- La concurrence  est très grande. Les plus forts empêchent les plus faibles d'accéder aux mamelles de la mère au point que ceux-ci meurent de faim.

7) La charogne

- Il arrive que la nourriture se fasse rare. Des vols de vautours dans le ciel indiquent qu'il y a une charogne.

- La jeune femelle hyène accourt. D'autres hyènes sont déjà là. Un cadavre de girafe c'est plus d'une tonne de viande et d'os.

- Mais la carcasse se trouve au milieu de territoires de différents clans. Il va y avoir de la bagarre.

- Les hyènes se sont adaptées à la consommation de charognes grâca à leurs dents et à leurs sucs gastriques

8) Les nourrissons

- Chez les hyènes tachetées l'accouplement est un exercice difficile car le mâle doit réussir à pénétrer le pseudo pénis de la femelle.

- La jeune femelle met bas loin de la tanière principale. Ses petits sont encore fragiles et incapables de se défendre. Ils risqueraient leur vie à proximité de la tanière commune.

- Les hyènes produisent le lait le plus riche en protéines de tous les carnivores terrestres. Il est très riche en matière grasse.

- La plupart des mères n'amènent pas de viande à la tanière. Elle serait immédiatement volée par les femelles dominantes. L'allaitement peut se prolonger jusqu'à deux ans.

9) La chasse au buffle

- Les troupeaux de buffles  comportent un grand nombre de nouveaux nés. L'odeur des placentas attire les hyènes.

- Il faut d'abord disperser le troupeau.

- Les hyènes isolent une femelle et son veau. Mais la bufflesse parvient les repousser.

- Dans un troupeau de buffles tous les individus sont apparentés donc solidaires. Il est difficile d'isoler un petit.

- Mais certains nouveaux nés ne sont pas en bonne santé.

- Une jeune femelle hyène est accompagnée d'une autre. Une hyène mâle les  rejoint. C'est le début de l'attaque.

- D'autres hyènes patientent.

- Les buffles reprennent la route pour ne pas se laisser distancer par le gros du troupeau.

- Le petit veau peut à peine bouger. Contrairement au lion et au léopard, les hyènes ne tuent pas leurs proies d'une morsure au cou. Le petit meurt d'épuisement.

- Cela peut durer longtemps et un coup de corne est vite arrivé.

- Pendant près de deux heures, les hyènes harcèlent la mère qui se fatigue puis abandonne son petit.

- Mais ... des femelles dominantes arrivent et prennent la place des trois jeunes hyènes.

- Avec une pression de 80 kg par cm² , la mâchoire de la hyène est capable de broyer n'importe quel os.

10) Montée en grade

- Cela fait longtemps que trois jeunes femelles s'entraident.

- Les trois se sentent suffisamment fortes pour attaquer une femelle de rang élevé.

- En la menaçant, elles s'approchent d'une hyène âgée qui d'habitude est très agressive. Elle se sauve. Ce n'est qu'un début.

11) La chasse au topi.

- Après la saison des pluies, les topis sont très actifs. Le temps des amours a commencé.

- Les mâles occupent de petits territoires pour s'y accoupler.

- Des dizaines de femelles évaluent les candidats.

- Une jeune hyène est présente.

- D'autres hyènes se promènent au milieu du troupeau.

- Si le Topi quitte sa place, un rival peut la lui prendre.

- La jeune hyène passe à côté des topis. Un lion attaquerait de suite.

- La jeune femelle est seule car c'est plus facile de se faire oublier.

- Le topi pèse presque le double de la hyène.

- La hyène attaque et ne doit pas lâcher sa prise. C'est une manœuvre difficile car elle se peut recevoir des coups de sabots. La mâchoire tient bon.

- Le  topi doit se débrouiller seul.

- La hyène parvient seule à mettre le topi à terre.

- D'autres hyènes arrivent. Mais elles ne font pas partie du même clan que la jeune femelle. Elle a peur et elle abandonne le topi: elle a dépassé les limites de son territoire et se trouve en terrain ennemi.

- Elle n'a pas suffisamment d'alliés pour se défendre.

- Une femelle dominante de son clan réussit à emporter quelques morceaux mais elle doit fuir également.

- La jeune femelle revient avec des hyènes de son clan. Trop tard.

- Chez les hyènes c'est le nombre qui fait la force.

- Grâce aux clans les hyènes tachetées sont meilleures chasseuses que les lions.

Hyène tachetée - Hyénidé - Carnivore

Gnou - Bovidé - Herbivore

Buffle - Bovidé - Herbivore

Topi - Bovidé - Herbivore

 

Conclusion

La savane est couverte d'herbes. C'est le royaume des herbivores. Comme il en y a beaucoup, c'est également le royaume des carnivores.

- Les hyènes sont des chasseuses redoutables et intelligentes

- Elles parviennent à leurs fins plus souvent que les lions.

- Elles vivent au sein de communautés strictement hiérarchisées, les clans.

- Ce sont les femelles qui font la loi

- Toute leur vie elles luttent pour affirmer leur rang qui commencent dès leurs naissance.

- Les mères transmettent les règles du clan à leurs petits

- la survie de chacun repose sur la cohésion du groupe

 

 Copyright GS - février 2021

Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Manuel

Chapitre VII - Du monocellulaire au multicellulairee

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

20160508

20130508

20151104

20151104

20150823

20150823

20150710

20150710

20150612

20150612

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

univers 04

univers

réchauffement

réchauffement

conscience

conscience

disparition 02

disparition

PNAS

neandertal

 

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage

PNAS: Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23