Heams

 Thomas Heams - Infravies - Le vivant sans frontières

 

1) Opinions

Opinions - 25 juillet 2019

- Il y a un Big Bang de l'Univers qui remonte à 13,8 milliards d'années et un big bang du vivant, un phénomène secondaire, sur la Terre qui remonte à  3,5 milliards d'années. De ces phénomènes secondaires au Big Bang, il peut y en avoir un très grand nombre sur Terre et autant qu'il y a de phénomènes dans l'Univers. 

-  Si le vivant est une forme de l'Univers, il va falloir réformer une grande partie du vocabulaire des Humains. Par exemple, il faudrait remplacer le terme de vivant par multicellulaire. L'homme deviendrait un multicellulaire à 100 000 milliards de cellules soit un centteracellule et il faudrait renommer toutes les Sciences des Hommes en Sciences des Centteracellules. En attendant, pour le différencier d'une plante à 100 000 milliards de cellules, il y aurait d'un côté le centteracellule (h) - "h" pour hétérotrophe, comme le sont tous les animaux et de l'autre le centteracellule (a) - "a" pour autotrotrophe, comme le sont tous les végétaux.

- Le mot "matière"  fait partie d'un mode de pensée théologique comme le mot "Dieu". Dieu est l'explication définitive pour un croyant religieux et le mot "matière" appartient au croyant scientifique pour lequel l'humain est transcendant à l'Univers. Pour un croyant religieux le non Dieu n'existe pas mais il est coriace. Pour le croyant scientifique tout le non humain est au service de l'humain, sur Terre, dans le système solaire et au-delà le jour où ce sera possible. En fait, il n'y a que de l'Univers où il n'y a qu'un seul processus, l'évolution de cet Univers. Des théoriciens disent que dans 100 milliards d'années, l'univers sera proche du 0° Kelvin ( - 273° Celsius, le zéro absolu) donc nous  - ce que les croyants scientifiques définissent comme matière et vivants - nous serons à 0° Kelvin.


- Une fois découverte, l'unicité de l'Univers, il faut transformer tous les concepts des sciences de l'Univers dont les sciences humaines ne sont qu'un "nano"-domaine, "nano" domaine par rapport à l'Univers, mais immense univers pour les 108 milliards d'humains qui ont vécu ou vivent encore et pour les futurs milliards à apparaître.

 

2) Thomas Heams : «L’idée d’une frontière entre le vivant et le non-vivant est-elle vraiment pertinente ?»

Interview D’où vient la vie ? Peut-on vraiment définir le vivant? La vie doit-elle forcément reposer sur de l’ADN, de l’eau, du carbone ? Dans son dernier ouvrage, le chercheur à l’Inra et maître de conférences en génomique appelle à abolir les catégories et les périmètres. Une réflexion philosophique et scientifique qui pourrait, selon lui, ouvrir de nouvelles pistes de recherche.
 
 
 
3) L'approche scientifique du vivant par Thomas HEAMS
 
 
 
 
4) Thomas Heams - Autres vidéos

Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Manuel

Chapitre VII - Du monocellulaire au multicellulairee

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

20160508

20130508

20151104

20151104

20150823

20150823

20150710

20150710

20150612

20150612

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

univers 06

univers

univers 05

univers

univers 04

univers

réchauffement

réchauffement

PNAS

neandertal

 

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage

PNAS: Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23