Ethologie 1

Conférence du cycle "Ces animaux et nous" ( UMONS - Université de Mons)

" histoire étonnante de l'éthologie : étudier le comportement des animaux, ce n’est pas regarder nos amis les bêtes objectivement. Selon les points de vues – qu’on pourrait quasiment qualifier de politiques -, on les verra différemment !"

 

Ethologie

Bribe

éthologie

1) Tous les végétaux et tous les animaux sont gérés par leur molécule ADN qui se trouve dans chaque cellule de ces vivants. Elle est à l'origine de leur apparition, elle est déterminante dans leur entretien et elle intervient dans leur disparition. 

A cela tous les animaux ajoutent un cerveau ou un centre nerveux depuis le rotifère avec ses 200 cellules nerveuses jusqu'à l'humain par exemple avec ses 100 milliards de neurones. Les molécules ADN et les cellules nerveuses gèrent la vie d'un vivant et l'éthologie ce sont  les relations qu'ils entretiennent ensemble à l'intérieur d'une espèce et entre espèces. 

Par exemple les humains grâce à leur coopération sont passés d'il y a 200 000 ans à aujourd'hui de 100 000 environ à 7,8 milliards d'individus. Mais ils ont commis également de grands génocides. Voilà l'éthologie intraspécifique des humains. En extra-spécifique, les humains considèrent toutes les autres espèces comme des ressources de vie. Chez les animaux, il y a les animaux domestiques et il y a la viande. Chez les végétaux, il y a la nourriture et il y a le bois dont on fait des maisons. 

En fait, chaque espèce vivante considère toutes les autres espèces comme une ressource de vie positive ou négative. L'éthologie est la science des relations intra-spécifiques et extra-spécifiques de tous les vivants. 

 

2) L'éthologie est nécessaire, par exemple, pour l'étude du comportement de l'espèce humaine et de la centaine de milliards d'humains qui vécurent et vivent sur Terre. 

a - Les humains partagent avec tous les vivants végétaux et animaux  l'existence d'une molécule ADN dans chacune des cellules de leur corps. Chaque espèce possède son code ADN spécifique. Cette molécule organise la vie biologique d'un vivant depuis son apparition jusqu'à disparition.

b - Ils partagent avec tous les espèces animales  le fait de posséder un système nerveux différent pour chaque espèce. Les animaux possèdent un cerveau parce qu'étant hétérotrophes, ils doivent se déplacer en permanence pour trouver leurs ressources de vie au sens global du terme ( les ressources de vie des humains, c'est tout ce qui n'existerait pas sur Terre au cas où il n'y aurait pas eu d'humains). La "conscience" dépend donc du  nombre de cellules nerveuses: le rotifère en possède 200 et l'humain des milliards. Il est donc inutile de mettre l'humain "hors champs".

c - L'humain est un vivant qui descend des primates, mammifères qui à la différence des herbivores dont les ressources de vie se trouvent essentiellement sur le sol et des carnivores qui se nourrissent des précédents se sont trouvé à vivre dans les arbres. Cela développe leurs mains et leur cerveau puisque l'espace dans lequel ils vivent est mouvant. Les humains descendent des arbres et leurs mains deviennent l'outil principal d'acquisition de leurs ressources de vie, leur niche évolutive.

Conclusion -

Toutes les espèces vivantes entrent en interaction intra-spécifique et inter-spécifique et l'éthologie est l'étude de ces interactions, les humains y compris.

 

copyright GS - 29-10-2017

Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Manuel

Chapitre VII - Du monocellulaire au multicellulairee

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

20160508

20130508

20151104

20151104

20150823

20150823

20150710

20150710

20150612

20150612

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

univers 06

univers

univers 05

univers

univers 04

univers

réchauffement

réchauffement

PNAS

neandertal

 

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage

PNAS: Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23