reproduction

1929 Les Ostojski

 

 

 

 

La quête des ressources de reproduction

La quête des ressources de reproduction

La biologie évolutive des animaux crée un dimorphisme fort entre la femelle et le mâle et sépare les espèces en deux catégories: la femelle qui porte les nouveaux vivants et le mâle qui ne les porte pas. 

Tout se joue autour de la femelle. 

Il y a le service minimum: porter les œufs puis une fois pondus, les laisser aller au gré de l'environnement comme chez les poissons, par exemple. Cela est possible parce que la mer transporte les nouveaux vivants et qu'elle comporte un grand de matières nutritives en suspension

Les animaux terrestres n'ont pas ce service compris de la mer. S'ils laissent leur œuf là où il apparaît, cet oeuf est condamné à disparaître. Ils doivent nourrir leurs descendants jusqu'à ce qu'ils soient autonomes. Cela constitue une gène pour la quête des ressources de vie des parents.

On trouve chez les animaux terrestres un grand nombre de solutions

- La femelle porte l'oeuf et elle le nourrit jusqu'au sevrage. Le mâle n'intervient qu'au moment de la fécondation. Au lendemain du sevrage, la femelle et le mâle retrouvent leur égalité face à la quête des ressources de vie

- La femelle et le mâle forment un couple avec un partage des tâches ou non dans la quête des ressources de vie. Cela peut-être un couple égalitaire comme chez un grand nombre d'oiseaux ou inégalitaire comme chez l'humain , couple temporaire comme chez certains oiseaux - le temps de l'autonomisation des descendants - ou éternel comme chez certains primates dont l'humain. 

Une attention particulière doit être accordé aux animaux sociaux. La création d'un couple éternel dans un contexte de sociabilité est la cas extrême du dimorphisme sexuel. Chez les hyménoptères, seule la "reine" est en quête des ressources de reproduction. Elle est entourée d'une multitude de "sujets" qui sont chargés uniquement de la quête des ressources de vie.

La quête des ressources de reproduction est permanente et elle vient sans cesse perturber les systèmes vivants mis en place par chaque espèce. Par exemple, les humains forment des couples monogamiques ou polygamiques éternels mais ces couples ne sont pas indestructibles. Ils sont très souvent contournés. Ce qui n'est pas le cas des insectes sociaux.

 Copyright GS

Ressources de reproduction

russe

  Vassili Axionov - Une saga moscovite - 1994    

bonobo

  Bonobos et humains    

vivant

  Les vivants, ce sont les cellules vivantes

monogamie

    Les premiers vivants sont monocellulaires.

piraterie

Jacques Curnier - La piraterie dans l'âme  

Manuel

Chapitre VII - Du

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

histoire

  Histoire

guerre civile

  Erich Nolte - 1997

nègre

Arte:   Je ne suis pas votre nègre - 2015

pauvre

  La pauvreté est une notion qui appartient au domaine des sciences humaines

travail

Bac blanc philo - Explication de texte : MARX, Le Capital, 1867

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

Anticythère

La machine d'Anticythère

véganien

Michel Onfray et l'antispécisme

progrès

Germaine de Staël

extinction

La sixième extinction de masse des animaux s’accélère.

Kolyma

Nicolas Werth - La route de la Kolyma

Journal de Ressources de Vie

sapiens

France Culture - Jean-Jacques Hublin : Professeur au Max Planck Institute for Evolutionary Antropology de Leipzig (Allemagne)

lolita

Arte - Les Lolitas de la fin du XX° siècles - 14 mai 2017

Velasquez

Arte - Diego Velasquez - (1599 - 1660)

président

Emmanuel Macron - Président de "La France" depuis 3 jours

La décadence de la France

De Georges Clémenceau ( 1870) à  François Hollande (2017)

PNAS

neandertal

  Neandertal

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

    L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage

Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23