automobile

Daesh et Toyota


Le groupe Daesh adore les véhicules Toyota. Au point que les pick-up du Japonais apparaissent régulièrement dans les vidéos de propagande du groupe Etat islamique. Une bien mauvaise publicité pour le constructeur.
Les Toyota sont les voitures préférées de Daesh. Si l'affirmation peut étonner, les véhicules japonais, particulièrement les pick-up, apparaissent de manière très fréquente dans les vidéos de propagande du groupe terroriste en Libye, en Syrie ou en Irak. Le Département du Trésor américain a ouvert une enquête, avec l'appui de Toyota, révèle la chaîne de télévision américaine ABC News. "Nous soutenons l'enquête du Département du Trésor américain, qui se penche plus largement sur les chaînes d'approvisionnement internationales et les flux de capitaux et marchandises au Moyen-Orient", a affirmé  le constructeur japonais.
Toyota rappelle sa politique consistant à ne pas vendre de véhicules à des individus pouvant s'en servir "à des fins d'activités paramilitaires ou terroristes". L'an dernier, le département d'État américain a envoyé une quarantaine de Toyota Hilux aux rebelles syriens. Des véhicules qui seraient désormais aux mains de l'État islamique. "C'est regrettable, mais désormais, le Toyota Land Cruiser et le Toyota Hilux sont devenus une représentation de la marque EI", a expliqué Mark Wallace, le chef de la direction du projet de lutte contre l'extrémisme aux États-Unis, à la chaîne ABC. 
Selon la chaîne de télévision américaine, Toyota a cessé toute activité en Syrie depuis octobre 2012, mais a multiplié ses ventes en Irak, entre 2011 et 2013. Les véhicules de la marque japonaise sont particulièrement prisés. Autre source d'approvisionnement en véhicules pour les djihadistes : le vol. Une enquête d'un quotidien australien a montré que plus de 800 camions volés à Sydney ont été probablement envoyés aux troupes de Daesh.

Éthologie. 

Les marchands vendent leurs produits aux bons humains. Mais les mauvais humains s'en emparent et les bons en rachètent à nouveau. Si les mauvais humains sont suréquipés ce n'est ni à cause des marchands ni à cause des bons humains.

Plus généralement, on ne peut cesser de vendre du pétrole, de l'énergie nucléaire ou de l’alimentation frelatée car cela supprime des millions d'emplois à une époque ou il y a un milliard de très pauvres et des centaines de millions de chômeurs. 

Qui va régler les problèmes? 

Le hasard qui peut favoriser les mauvais humains au dépend des bons. Le hasard c'est l'évolution où le mieux adapté l'emporte. Où sont les mieux adaptés: ce sont tous les vivants actuels, animaux et végétaux. Et les moins adaptés? Ce sont ceux qui sont morts ou en voie de disparition. 

Pour ne parler que des humains : depuis 200 000 ans ils sont passés de quelques centaines de milliers à plus de 7 milliards. Ils sont donc mieux adaptés. Aujourd'hui. 

Copyright - GS